La quintessence du Mal

Avis sur Les Chants de Maldoror

Avatar Maé Taupenot
Critique publiée par le

Les Chants de Maldoror est une lecture forte, celui qui ouvre ce livre ne peut y être indifférent. C'est une oeuvre qui transpire, qui suinte tout ce que l'Homme peut contenir de plus mauvais. Beaucoup l'ont déjà dit, cette oeuvre donne le vertige. Sa prose extrêmement dur à suivre, paratactique, et ses thèmes monstrueux font de ce livre une véritable boîte de Pandore. Le texte est saturé de références, de visions à la fois fantastiques et monstrueuses… Vampire, chimère, Dieu géant et cannibale, êtres hybrides… Désacralisation, crimes nauséabonds et triomphe glorieux du Mal sont de mises. Du blasphème aux crimes morbides et nécrophiles, il n'y a qu'un pas. Les Chants de Maldoror est un livre qui tourmente, une poésie incessante qui, même une fois le livre fermé, hante. Les visions sont marquantes, de l'accouplement de Maldoror avec un requin jusqu'à ses métamorphoses incessantes. Maldoror est un être polymorphe, tout comme le Mal qu'il incarne et qui fait ses apparitions sous diverses formes. Les Chants de Maldoror sont des chants de l'extrême, des chants de l'exubérance qui exhibent tout ce qu'il peut y avoir de plus mauvais en l'Homme. L'existence même de Maldoror et de ses crimes impies suffisent à justifier l'existence du pire que peut produire chaque être.

Pour des lecteurs avertis.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 368 fois
1 apprécie

Autres actions de Maé Taupenot Les Chants de Maldoror