Riez, mais pleurez en même temps.

Avis sur Les Chants de Maldoror

Avatar Khamsou
Critique publiée par le

Que de malices, tortures, perversions et sourires chantées tout au long de ces pages. Isidore Ducasse a-t-il vraiment existé ou n'est-il finalement que l'avatar terrestre de son personnage, Maldoror, dont la haine et le chagrin, projetés à la face du lecteur, coulent et abondent le long des lignes et mots, poisseux et amer, comme une plaie béante et qui saignent abondamment, un million de rats pestiférés forçant la sortie des égouts de Paris. Le démon de ces pages, hérétique et assoiffé de sang, refuse la soumission, refuse un ordre trop bien établi et trouve la beauté dans un pou sanguinaire comme dans une potence où un homme innocent est torturé par sa mère et sa femme. Car Maldoror voit la beauté partout, et s'il s'intéresse à ce qu'il y a de plus sombre dans l'humanité, ce n'est que pour mieux mettre en valeur ce qu'elle a de plus beau, de plus incroyable, fut-ce l'amour ou un hermaphrodite, allongé dans l'herbe.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 460 fois
8 apprécient

Khamsou a ajouté ce livre à 2 listes Les Chants de Maldoror

  • Livres
    Couverture Contes de la folie ordinaire

    Lectures

    Histoire de garder une trace. Si vous avez une idée de lecture à la vue de ce que je lis, n'hésitez pas !

  • Livres
    Illustration Top 10 Livres

    Top 10 Livres

    Avec : Hommage à la Catalogne, Les Chants de Maldoror, Roman avec cocaïne, La Pierre et le Sabre,

Autres actions de Khamsou Les Chants de Maldoror