Couverture Les Combustibles

Les Combustibles

(1994)
12345678910
Quand ?
6.1
  1. 32
  2. 35
  3. 69
  4. 125
  5. 277
  6. 448
  7. 489
  8. 264
  9. 96
  10. 43
  • 1.9K
  • 48
  • 187
  • 2

C'est la guerre et c'est l'hiver. Deux hommes et une femme sont terrés dans un appartement. Combien de jours leur reste-t-il à vivre ? En attendant, il n'est plus interdit de révéler ses vraies passions. L'amour, le désir, l'intelligence résistent-ils au froid ? A-t-on le droit de consumer ses...

Match des critiques
les meilleurs avis
Les Combustibles
VS
Critique de Les Combustibles par Chatelna

J'ai apprécié cette histoire sous forme de piéce de théatre, elle nous permet de nous poser une question d'une réelle importance, surtout quand l'on aime les livres : quel livre sacrifierions-nous pour avoir en retour quelques minutes de chaleur ? Quelques minutes de chaleur c'est bien peu comparé à l'éternité que pourrait durer l'histoire d'un livre ... Et pourtant lorsque l'on meurt de froid et qu'il n'y a plus de combustibles, c'est la seule maniére de survivre. J'ai beaucoup aimé le...

1
Avatar CyrielleBethegnies
4
CyrielleBethegnies
Critique de Les Combustibles par CyrielleBethegnies

Très déçue de celui-ci... Se saisir d'un thème pareil et le bâcler de cette façon en rend la lecture très frustrante.Sous la forme d'un dialogue et de didascalies mimant le théâtre, Amelie Nothomb raconte trois personnages coincés dans la même maison par temps de guerre. Un professeur, son assistant, et la petite amie de ce dernier. Désespérée, gelée, cette dernière propose d'utiliser les derniers combustibles présents dans la pièce : les livres. Après le refus de ces compagnons,... Lire l'avis à propos de Les Combustibles

2

Critiques : avis d'internautes (12)

Les Combustibles
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Bibliothèque désincarnée

Dans un autre roman ("Péplum"), Amélie Nothomb se définit comme "dialoguiste" plutôt que comme "romancière". C'est sans doute là le principal problème de ce livre qui comporte quasiment exclusivement les dialogues de trois personnages : un professeur de littérature, son assistant et une étudiante séduite par ce dernier (puis un peu par le professeur). Dans un pays en guerre, qui pourrait être la... Lire la critique de Les Combustibles

3
Avatar LaureB
3
LaureB ·
Courte pièce, d'anticipation ?

Amélie Nothomb nous propose une courte pièce dans un décor quasi apocalyptique, où la guerre fait rage depuis déjà trop longtemps. Trois personnages vont devoir découvrir ce qu'ils sont prêts à faire, quels principes ils pourront remettre en question, pour leur confort, et plus sûrement pour leur survie. Revient alors la traditionnelle question rhétorique : quel livre emmènerais-tu sur... Lire la critique de Les Combustibles

Avatar Dame Céline
7
Dame Céline ·
Critique de Les Combustibles par Kathou

"Les Combustibles"... ou "Quand Amélie N se lance dans le théâtre court"... Ce texte, très rapide à lire, met en scène trois personnages, dans une atmosphère un peu sordide et terriblement intime. Si vous n'aviez plus que des livres pour vous chauffer, en période de terreur véritable, lesquels brûleriez-vous en premier? Comment choisir? Le sujet en lui-même est assez intéressant et se... Lire l'avis à propos de Les Combustibles

Avatar Kathou
7
Kathou ·
Vous les aimez, brûlez-les tous.

Déjà plutôt convaincue par les premiers Nothomb (n'entrons pas dans le débat des titres suivants), tomber par hasard sur ces minuscules Combustibles m'a laissé perplexe. Puis je l'ai lu une fois, deux fois, trois fois... Il m'a ensuite pris de l'offrir à tour de bras à tout mon entourage, une dédicace plus tard, j'en suis toujours là. Cette pièce me parle. Bien sûr elle est injouable et pleine... Lire l'avis à propos de Les Combustibles

3 2
Avatar Maitsuya
9
Maitsuya ·
Découverte
Un autodafé contre un peu de chaleur

Amélie Nothomb s'essaie dans le théâtre court avec Les Combustibles. Cette pièce, (trop) rapide à lire, met en scène Daniel, idealiste et reveur, Marina, sa compagne excentrique et lucide et le professeur impudent et insolent. Les échanges sont cyniques mais les joutes verbales sont moins piquantes que dans les autres oeuvres d'A.N. L'autodafé est une excellente idée, mais A.N passe trop... Lire l'avis à propos de Les Combustibles

1
Avatar anthonybargain
7
anthonybargain ·
Toutes les critiques du livre Les Combustibles (12)
Vous pourriez également aimer...