Couverture Les Confessions d'un mangeur d'opium anglais

Les Confessions d'un mangeur d'opium anglais

(1822)
12345678910
Quand ?
7.4
  1. 0
  2. 2
  3. 1
  4. 0
  5. 11
  6. 16
  7. 34
  8. 42
  9. 20
  10. 3
  • 129
  • 5
  • 269
  • 5

«L'auteur, qui a entrepris d'intéresser vigoureusement l'attention avec un sujet en apparence aussi monotone que celui d'une ivresse [...] veut créer pour sa personne une sympathie dont profitera tout l'ouvrage. Enfin, et ceci est très important, le récit de certains accidents, vulgaires peut-être...

Critiques : avis d'internautes (2)

Les Confessions d'un mangeur d'opium anglais
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
De la poésie et de l'universalité ...

"... Et, quelquefois, dans un effort pour remettre le cap sur mon logis, en fixant, d'après les principes nautiques, mes yeux sur l'étoile polaire, cherchant ambitieusement mon passage au Nord-Ouest, pour éviter de doubler de nouveau tous les caps et les promontoires que j'avais rencontrés dans mon premier voyage, j'entrais soudainement dans des labyrinthes de ruelles, dans des énigmes de...

16
Avatar steka
9
·
Critique de Les Confessions d'un mangeur d'opium... par Gwen21

Thomas de Quincey est un auteur du XIXème siècle à peu près oublié aujourd'hui et pourtant son style est très accessible ; ou est-ce la traduction d'Alfred de Musset qui fausse mon jugement ? Quoi qu'il en soit, il n'est pas désagréable de se perdre dans les souvenirs et les confessions du narrateur, opiomane très désireux de nous faire partager son expérience de consommateur averti.... Lire la critique de Les Confessions d'un mangeur d'opium anglais

Avatar Gwen21
5
Gwen21 ·
Toutes les critiques du livre Les Confessions d'un mangeur d'opium anglais (2)

InfosLes Confessions d'un mangeur d'opium anglais

Éditeurs
Gallimard
Mille et une Nuits
Traducteurs
Charles Baudelaire
Alfred de Musset
Pierre Leyris
Vous pourriez également aimer...