👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Peu de livres sentent autant le souffre que celui-ci. Précieux témoignage sur le milieu journalistique d'avant guerre et la débâcle française, il fut à peu près impossible de le republier après la guerre tant le contenu vigoureusement antisémite n'était bien sûr plus acceptable. Mais c'était un sacré bouquin alors il fut quand même republié, en perdant une centaine de pages sur les 600 originales...

C'est pourtant une version complète que j'ai lue parce que sans la haine, le livre perdait tout son sens. Et puis moi la haine ça m'intéresse, surement plus que ça ne le devrait mais c'est comme ça. Je me sens bêtement obligé de préciser que ce ne sont pas les idées de Rebatet qui m'intéressent mais leur expression, le style et la verve acide qui en découlent.

Alors oui, je pourrais lire l'inverse, la haine contre le fascisme et l'injustice, mais la colère du gentil, la rage du juste, sonnent souvent un peu creuses. Il y a tant de plumes desquelles une vraie haine ne saurait sortir sans sonner fausse, forcée. Les gentils crient leur indignation pour susciter une réaction, c'est un outil pour eux. La haine qui émane de Rebatet est naturelle et monstrueuse à la fois, elle est de cette haine que l'on ne peut retrouver que chez ceux qui, après l'avoir vécue et exprimée, furent mis à l'écart de la société tant cela était incompatible avec son bon fonctionnement.

Mais les décombres sont plus que ça, si le livre se réduisait à l'antisémitisme personne n'aurait pris la peine de le republier en version light, il aurait été simplement oublié et honni. Cette plongée totale dans le désastre de la défaite est fascinante, édifiante et prenante. A ne pas mettre entre toutes les mains mais à ne pas manquer pour ceux qui ont le cœur et les idées politiques bien accrochés.
Rvd-Slmr
10
Écrit par

il y a 11 ans

34 j'aime

4 commentaires

Les Décombres
Moizi
8

Le dernier français ?

Cela fait maintenant quelques années que j'avais Les Décombres chez moi en édition originale, c'est-à-dire avec les fameux passages antisémites qui ont été censurés dans certaines rééditions...

Lire la critique

il y a 4 ans

5 j'aime

Les Décombres
Chatov
8

Critique de Les Décombres par Chatov

On nous vend ça comme un pamphlet virulent écrit lors de l’Occupation… Alors, on s’attend à trouver à chaque page un vomi de haine, des insultes tous les trois mots… En fait, assez peu. Il y a bien...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

Les Décombres
DCBA
6

Critique de Les Décombres par DCBA

https://maurras.net/pdf/divers/REBATET-Les-Decombres.pdf Les 9, 10 et 11 septembre 2021. Quel talent de peintre caricaturiste il a quand même... ce voyage de trois jours avec lui était agréable...

Lire la critique

il y a 9 mois

Les Décombres
Rvd-Slmr
10

Critique de Les Décombres par Rvd-Slmr

Peu de livres sentent autant le souffre que celui-ci. Précieux témoignage sur le milieu journalistique d'avant guerre et la débâcle française, il fut à peu près impossible de le republier après la...

Lire la critique

il y a 11 ans

34 j'aime

4

Storm of the Light’s Bane
Rvd-Slmr
10

Critique de Storm of the Light’s Bane par Rvd-Slmr

Dès que je me suis inscrit sur Sens critique et que j'ai vu l'onglet « musique » grisé, j'ai su quel serait le premier album que je chroniquerai. Pourquoi « Storm of the lights bane » en particulier...

Lire la critique

il y a 10 ans

28 j'aime

Mad Max
Rvd-Slmr
3
Mad Max

Critique de Mad Max par Rvd-Slmr

"C'est CA Mad Max ?" Voilà ce que toute personne honnête devrait vous dire après avoir vu le film. Mad Max dure moins de 10 minutes, à la toute fin du film. Entre-temps le personnage ne fait rien et...

Lire la critique

il y a 7 ans

21 j'aime

2