Gourmandise et tolérance dans ce beau roman !

Avis sur Les Délices de Tokyo

Avatar Kissed-by-fire
Critique publiée par le

Ce livre a été adapté au cinéma en 2015, mais je n’ai pas vu le film qui en a été tiré. Si quelqu’un l’a vu, je veux bien un retour !

Sentarô tient une petite boutique de dorayaki, pâtisseries japonaise (en gros un pancake avec de la pâte d’haricot azuki à l’intérieur). Voilà 4 ans qu’il travaille sans prendre un jour de congé (ils sont fous, ces japonais) pour payer une dette à l’ancien patron de la boutique. Il travaille sans y mettre beaucoup de cœur et lorsqu’il rencontre Tokue, une vieille dame, elle lui fait d’ailleurs remarquer que sa pâte de haricot rouge manque de « cœur ». Elle se propose alors pour travailler avec lui, mais Sentarô n’est pas convaincu. Non seulement elle a plus de 70 ans, mais en plus elle a les doigts horriblement tordus, figés par une ancienne maladie et il a peur qu’elle rebute les clients. Pourtant, lorsqu’il goûte la pâte qu’elle a préparé, il tombe sous le charme. Mais il apprendra bientôt que Tokue a eu la lèpre lorsqu’elle était jeune fille. Guérie depuis des années, elle a gardé quelques séquelles, mais alors que le sanatorium est enfin ouvert, elle doit affronter les préjugés des autres.

Ce roman a un petit côté Île des oubliés de Victoria Hislop, puisqu’il parle également de la lèpre et de la vie des malades, mais de façon plus éloignée. On plonge en revanche en plein dans les préparations culinaires asiatiques (d’ailleurs j’ai regretté le manque d’information en notes sur certains plats peu connus des occidentaux). Les personnages sont touchant et justes, on voit un peu les trois stades de la vie avec la lycéenne, le travailleur et la vieille femme.

Parmi les cerisiers en fleur vous voyagerez jusqu’au Japon pour découvrir un pays un peu en décalage des histoires de samouraïs ou au contraire de la ville-monstre technologisée à l’excès. Ce livre est sans excès, plus proche de la peinture sobre et délicate des japonais.

Un vrai et joli coup de cœur !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 885 fois
6 apprécient

Autres actions de Kissed-by-fire Les Délices de Tokyo