Couverture Les Désarrois de l'éleve Törless

Les Désarrois de l'éleve Törless

(1906)

Die Verwirrungen des Zöglings Törless

12345678910
Quand ?
7.7
  1. 1
  2. 2
  3. 0
  4. 6
  5. 14
  6. 42
  7. 82
  8. 134
  9. 65
  10. 25
  • 371
  • 49
  • 435
  • 7

Ce roman, qui est d'abord une admirable analyse de l'adolescence, relate l'éveil d'une conscience à travers les désarrois intellectuels, moraux et charnels de Törless, élève dans un collège très huppé de la vieille Autriche à la fin du siècle dernier. La cruauté et la brutalité qui les suscitent,...

PostsLes Désarrois de l'éleve Törless

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (10)

Les Désarrois de l'éleve Törless
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Ce qui est rare est chair...

Finalement, ce n'est peut-être pas les 2000 pages de "l'Homme sans qualités" qui font de cette oeuvre un des puits les plus profonds du XXe siècle littéraire. Puisqu'en 200 pages, alors qu'il a à peine 24 ans, Musil parvient déjà à jeter son lecteur dans un trouble vertigineux, grâce à un texte pressé, précis, aussi simple à résumer que compliqué à saisir. Car derrière la banale histoire de...

60 5
Avatar Senscritchaiev
9
·
Critique de Les Désarrois de l'éleve Törless par Eggdoll

Je n'avais jamais lu de bouquin comme ça. Ce fut une oeuvre déroutante, extrêmement bien écrite, philosophique, "qui parle aux sentiments", originale, poétique même (quoi qu'il faudrait nuancer)... Même si je ne suis pas sûre d'avoir tout compris. Cependant, une chose est sûre : Törless est un personnage hors de tout, dérouté, intelligent et intéressant. Les désarrois de l'élève Törless... Lire la critique de Les Désarrois de l'éleve Törless

4 3
Avatar Eggdoll
9
Eggdoll ·
Découverte
Here are the young men, the weight on their shoulders...

...Here are the young men, well where have they been? «Nous sommes plus jeunes d’une génération, peut-être nous est-il réservé des expériences qu’ils n’ont jamais seulement pressenties.» Il n’y a pas d’histoire. On ne suit pas l’évolution spirituelle d’un jeune garçon comme dans Demian, ni les tribulations d’une fugue dans New... Lire la critique de Les Désarrois de l'éleve Törless

22 2
Avatar Templar
9
Templar ·
J'avais écrit une critique...

Une critique super chouette, d'ailleurs, documentée et tout, avec un esprit d'analyse rendant compte de la finesse de l'ouvrage, une rigueur qui me permettait d'affirmer avec aplomb les points forts et les points faibles du bouquin ; il y avait même de l'humour et de la gravité. C'était la critique parfaite, celle qui m'aurait valu les badges "loquace" et "appréciation des critiques niveau 12",... Lire la critique de Les Désarrois de l'éleve Törless

14 8
Avatar T_wallace
7
T_wallace ·
Il faut imaginer Sisyphe adolescent

La citation de Maeterlinck en épigraphe donne le la du roman. D’emblée, nous plongeons dans les pensées de Törless, jeune étudiant autrichien que ses parents viennent d’inscrire au pensionnat de W. ; et tout au long du roman, c’est avec peine et difficulté que Törless parviendra à mettre les mots sur son expérience. Tel un Sisyphe adolescent, il semble reprendre sans cesse les mêmes chemins,... Lire la critique de Les Désarrois de l'éleve Törless

11
Avatar FlorisFlorensis
9
FlorisFlorensis ·
Toutes les critiques du livre Les Désarrois de l'éleve Törless (10)
Vous pourriez également aimer...