Couverture Les Diaboliques

Critiques de Les Diaboliques

Livre de (1874)

Petit traité d'immoralité

Six nouvelles. Six histoires d'immoralité, peuplées de dandy, de femmes mystérieuses et d'ambiguïté. Le recueil a une véritable unité (ce qui n'est pas toujours le cas des recueils de nouvelles, surtout lorsque leur écriture s'est étalé dans le temps). Ce sont des nouvelles complexes, constituées de plusieurs récits enchâssés les uns dans les autres (et dont, parfois, on ignore même l'identité... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

13 1
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

Le gouffre d'ou reluque le Serpent

Barbey d' Aurevilly a ete eleve a Valogne dans un entourage qui parlait a l'epoque d'une guerre chouanne. . Cette guerre a impregne ses recits et ses romans par une sorte de fatalite diabolique. Il s'oppose formellement a une vieille tradition familiale en se proclamant republicain, ce qui provoquera la colere de son pere. Il a aussi seduit une jeune femme, mariee a un de ses cousins et... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

8 2
Avatar fleurblanche
9
fleurblanche ·

Toutes des... diaboliques !

Haha, j'ai chopé ce bouquin en pensant que c'était celui à l'origine du film de Clouzot. Paradoxalement, j'ai mis du temps avant de l'ouvrir justement à cause de ça. Les récits ne sont pas inintéressants mais le style de l'auteur m'a rebuté. C'est très long, riche en digressions pas très utiles ; de plus, la structure est identique sauf sur le sixième récit, le seul donc où il ne faut... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

2
Avatar Fatpooper
5
Fatpooper ·

Le Rideau cramoisi et Le Bonheur dans le crime.

Les deux femmes de ces deux nouvelles sont associées à deux hommes : Brassard et Alberte dans Le Rideau cramoisi, Serlon de Savigny et Hauteclaire/Eulalie dans Le Bonheur dans le crime (on peut noter que cette dernière prend deux noms : l'un incarne-t-il la face claire (d'où le premier nom) et l'autre la face cachée ?). Ces deux femmes sont des créatures, comme le nom de l'oeuvre l'indique,... Lire la critique de Les Diaboliques

4 4
Avatar Eggdoll
7
Eggdoll ·

Le goût du mal.

Je ne peux qu'exalter ce recueil de nouvelles par le père du Dandysme ; Jules Barbey d'Aurevilly. Des histoires profondes et finement travaillées dans un style à apprécier (il faut bien avouer qu'il peut être dérangeant). La plume du pamphlétaire s'élève à celle de l'auteur ; la subtilité et la force de ces courtes nouvelles envoûtent les XIXèmistes au possible. Lire la critique de Les Diaboliques

6 2
Avatar Rahab
10
Rahab ·

C'est ma 100ème critique et le bouquin la vaut bien

Elles sont diaboliques et la censure ne peut rien contre elles... A l'époque où Maupassant décrivait des histoires de familles "mignonnes" où la femme était souvent reléguée au rang de mère au foyer ou de bourgeoise coincée, Barbey d'Aurevilly nous parle de femmes poussées par la passion, la folie ou la faiblesse, qui aiment ou détestent les hommes, à s'emparer d'eux, à les croquer et à cracher... Lire la critique de Les Diaboliques

2 1
Avatar louisa
7
louisa ·

Diaboliser la femme, ou l'art de tenir son public en haleine !

Je découvre cet auteur. On ne peut pas rester insensible. L'écriture, tout d'abord m'a surprise. Ça fait du bien de retrouver du vocabulaire, voire d'en apprendre ! On ne peut pas survoler le texte sans en perdre toute la richesse et l'onctuosité. On est obligé de prendre son temps pour tout saisir, la mise en place du décor, la présentation des personnages, puis ensuite les regards, les... Lire l'avis à propos de Les Diaboliques

Avatar ChristineDVP
7
ChristineDVP ·

Diabolique ?

Autrefois fidèle lecteur des romans des 17ème et 18ème siècle, j'ai été introduit dans l'univers des romans plus tardifs par Marcel Proust et Auguste Villiers de L'isle Adam. Intrigué par le thème de ces Diabolique, j'ai donc tout naturellement acheté le livre qui - je l'espérais - me donnerai entière satisfaction. En effet, j'apprécie dans cette période la superposition des styles gothiques... Lire la critique de Les Diaboliques

Avatar Foulcher
8
Foulcher ·

Critique de Les Diaboliques par JimAriz

Le recueil de six nouvelles de Barbey d'Aurevilly a provoquée une vive polémique à sa sortie. Et pour cause, en plein XIXe siècle, l'auteur met en scène des femmes qui ont pactisé avec le diable, à 1000 lieux des nouvelles héroïnes que la littérature du XIX raconte à tout va. Les Diaboliques ce sont ces femmes qui cachent bien leur jeu, racontées dans six histoires aussi effrayantes les unes que... Lire la critique de Les Diaboliques

1
Avatar JimAriz
8
JimAriz ·

Noir féminin

Voilà 6 histoires amusantes et chargées de romantisme noir. D'Aurevilly, avec son style parfois tortueux et son lexique volontairement suranné, se plaît à enchevêtrer les narrateurs et les temporalités afin de construire méticuleusement ses récits comme autant de mécanismes d'horlogerie dans lesquels ces diaboliques du titre viennent semer la confusion de leur spectres flamboyants, tour à tour... Lire la critique de Les Diaboliques

1
Avatar Tom_A
7
Tom_A ·