Le tome où un petit poney tout doux sauva le monde...

Avis sur Les Dragons de Meereen

Avatar MarlBourreau
Critique publiée par le

⧫ ⧫ S P O I L E R . . . A L E R T ⧫ ⧫

Vous êtes prévenus, si vous suivez la série télé vous n'avez RIEN à faire là. Si vous n'avez pas encore lu cet opus, alors quittez cette critique et reprenez votre lecture !

Ahhhh "les Dragons de Meereen", en voilà un titre qui en jette. Pour qui suit Game of Thrones, les Dragons sont un des éléments les plus troublants et révélateurs de l'aspect héroic fantasy de la saga. De ce fait, pourquoi est-ce que je parle d'un petit poney tout doux dans mon titre ? Tout simplement parce qu'il y a dans ce livre autant de petits poney doux sauvant le monde que de Dragons. Pour faire simple, il n'y a PAS de dragon dans ce livre. Pas même une petite écaille. RIEN DU TOUT. Merci à l'éditeur français qui a partagé le livre 5 en trois parties au lieu de deux. Et merci à lui d'avoir opté pour un titre qui vend du rêve. Parce que niveau Dragon, ça restera au stade de la rêverie.

Daenerys est toujours bloquée à Meereen et s'entête à sauver de l'esclavage "son" peuple. Ses enfants comme elle les appellent. Ca n'avance pas. La rencontre avec Quentyn de Dorne ne semble pas l'inciter à partir pour Westeros et il semblerait qu'elle s'apprête à s'engager avec un Meereenien dans l'espoir de ramener la paix dans sa cité. Donc pour résumer, pas de dragon et toujours pas de retour à Westeros envisagé. Le personnage de Daenerys, doté d'un potentiel énorme, est donc pour moi gâché et commence tout doucement à me lasser. Mais le livre 5 se nomme "A Dance with DRAGONS" donc j'imagine que le dernier tome satisfera mon envie de créatures fantasmagoriques....

Davos est un personnage qui me déplaisait. A l'annonce de son exécution j'ai pourtant été pris d'empathie pour lui et là, découvrir qu'il est en vie m'a fait plaisir. Surtout qu'il part pour une contrée de cannibales dans l'optique de rétablir la souveraineté de Winterfell donc ça annonce des aventures plaisantes à suivre. Niveau aventure, Tyrion n'est pas en reste puisqu'il continue à se rapprocher de Daenerys. Son franc parler est intact et il continue de nous régaler de ses traits d'esprit sarcastiques et irrévérencieux. Un régal. Son nouveau statut d'esclave laisse entrevoir de nouvelles péripéties que je suis impatient de découvrir !

Le livre 5 a finalement rejoint la trame du 4e puisque Brienne rejoint Jaime et lui demande de la suivre. Cela signifie donc, comme je l'avais imaginé, qu'elle a échappé à la pendaison en jurant fidélité à Lady Coeurdepierre. Je suis pressé de voir ce qu'il va advenir de ces personnages. Au niveau du Mur, le plan de Jon de s'allier aux sauvageons se met tout doucement en place. Face aux Autres, il y a fort à parier que les sauvageons accepteront l'alliance. Et cela dans l'intérêt de tous. Notons ici l'apparition de Wun Weg Wun Der Wun, un géant, qui me plait beaucoup. Surtout qu'il est végétarien et je trouve ça amusant.

Theon continue à m'intriguer. Je m'attache beaucoup à ce personnage brisé et broyé par Ramsey Bolton. Hanté par ses actions passées, il erre dans Winterfell tel un fantôme. D'ailleurs, les ruines du château, occupées par les alliés de Bolton qui se préparent à attaquer Stannis, sont également hantées par un mystérieux assassin qui décime chaque jour de nouveaux soldats. Stannis aurait-il un espion dans les ruines ? Le suspens reste entier. Quant à Arya, rien à dire de spécial si ce n'est que c'est indéniablement mon personnage préféré. J'ai toujours autant de plaisir à suivre son apprentissage dans la demeure du Dieu MultiFace. J'en voudrais plus !

Voilà pour ce tome.
Déçu par rapport au titre, ce tome manque clairement de rythme et d'action. Le ventre mou de ce 5e livre ? je l'espère de tout coeur.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 952 fois
3 apprécient

Autres actions de MarlBourreau Les Dragons de Meereen