Couverture Les Furtifs

Critiques de Les Furtifs

Livre de (2019)

Anticiper le présent pour ne pas regretter l'avenir

Récit fictif ou manifeste politique ? Cette question, vous vous la poserez plus d’une fois lors de votre lecture des Furtifs. Et pour cause, il faut bien admettre que la frontière entre les deux est marquée dans ce texte. Marquée au point qu’il vous suffira de parcourir quelques paragraphes seulement à l’ouverture d’un chapitre pour en comprendre l’objectif : faire... Lire l'avis à propos de Les Furtifs

49 9
Avatar Gilraën
6
Gilraën ·

Un combat littéraire et alternatif

Avec Les Furtifs, Alain Damasio continue son exode littéraire dans les contrées dystopiques d’une société aliénée et viciée par sa technocratie insidieuse et liberticide. Comme lors de La Horde du Contrevent, Les Furtifs parle d’une société en quête de repaires, proche de la nôtre, une France de 2040 aliénée par la technologie et le marketing (les forfaits qui régulent nos vies et... Lire l'avis à propos de Les Furtifs

17 2
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Un roman de haut vol !

Voilà 15 ans que nous attendions un nouveau roman de l’écrivain Alain Damasio. Avec cette écriture de haut vol que l’on lui connaît, l’auteur nous offre le loisir de rêver tout en réfléchissant à notre société. Une dystopie d’un futur proche, qui se permet déjà de faire Écho à notre quotidien, tout en gardant cette poésie du mouvement. A travers les furtifs, et comme dans la horde, on nous... Lire la critique de Les Furtifs

25 6
Avatar MorganeDupré1
10
MorganeDupré1 ·

Une déception, mais des moments d'excellence

Après l’incroyable Horde du Contrevent, j’avais hâte de commencer Les Furtifs, le nouveau roman de Damasio. L’univers n’a rien à voir, car on est ici dans une SF quasiment contemporaine puisqu’on se situe aux alentours de 2040, dans un monde ultra-capitaliste ou vivraient des êtres appelés furtifs qui auraient la capacité d’être invisible à tous grâce à leur capacité à se glisser dans les... Lire l'avis à propos de Les Furtifs

15 4
Avatar roifingolfin
6
roifingolfin ·

L’ardent désir de se retrouver

Dire que ce roman était attendu relève de l’euphémisme. Durant quinze années, Alain Damasio a pris le temps de digérer le succès de La Horde du Contrevent, sa notoriété nouvelle et son statut de plus belle plume de SF française. En grand touche-à-tout qu’il est, il a surtout mis à profit ce temps pour se lancer dans de multiples engagements, artistiques ou politiques. Son nouveau... Lire la critique de Les Furtifs

18 11
Avatar Flibustier_Grivois
9
Flibustier_Grivois ·

OK Boomer

Lecture sciemment difficile. Adieu la simple fluidité de la Hordes, et Bienvenue chez les Furtifs. Chaque élément textuel est piégé, pour que le regard ou l’esprit bute, renâcle, rechigne. Un franglaispagnol, moucheté de langage vernaculaire clownesque, éclaboussé de dialectes nerdien, geekophile, Hackerman en diable. Novlangue ultraprésente, néologisme à foison, Pop-(sub)culture flashy, au... Lire la critique de Les Furtifs

68 20
Avatar Eurytos
5
Eurytos ·

Je suis mi-homme, mi-chien. Je suis mon meilleur ami

Attendu de pied ferme, le nouveau Damasio, et c’est rien de le dire. Après une Horde virtuose, haletante, marquante à tous points de vue, comment ne pas piétiner d’impatience ? Le livre est construit sur deux thèmes imbriqués dans un contexte plus général d’ultra-capitalisme et de déshumanisation rampante. La trame principale concerne la quête de Lorca, dont la fille unique a disparu... Lire l'avis à propos de Les Furtifs

22 11
Avatar Tanaziof
4
Tanaziof ·

les poussifs

L'éditeur n'a rien osé dire ; à monstre sacré, tout est permis. L'étalage infini de jeux de langages, de recherche de forme, de l'émotion en carton, l'abandon pur et simple de la sobriété (!), le caractère accessoire de l'intrigue et ses rebondissements plus basiques les uns que les autres... Chez moi, pas grand chose n'a résonné à la lecture, si ce n'est l'ennui et l'agacement. Le gâchis. Il... Lire l'avis à propos de Les Furtifs

6 5
Avatar JulieToral
4
JulieToral ·

Du Damasio dans le texte

Une fois de plus Damasio a créé un monument. Dans une société où tout est contrôlé, où les hommes sont abrutis par une technologie toute puissante qui « dévitalise et le corps et l’esprit, l’un par l’autre et circulairement, pour produire l’homme couché, figure modèle du bon démocrate» (La Zone du Dehors) Alain Damasio nous présente ses nouvelles créatures, ces « furtifs », ces êtres... Lire la critique de Les Furtifs

8 1
Avatar Yo_Jo
9
Yo_Jo ·

Il ne faudrait pas écrire après avoir eu des enfants

Autant le dire d'emblée: je suis là pour casser la fête. Ce roman est un grand raté, il faut tout de suite arrêter l'emballement autour de ses ventes. Je suis très heureux qu'Alain Damasio l'ait enfin fini, je pense que c'était important pour lui, au vu du temps qu'il a pris pour l'achever. Je pense que c'est important qu'un auteur comme lui existe, parce qu'il maintient vivante la... Lire la critique de Les Furtifs

37 6
Avatar Susscrofa
3
Susscrofa ·