👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Fidèle aux thématiques de surveillances généralisées abordées dans ses précédents ouvrages (La Zone du dehors, La Horde du contrevent), l’auteur nous livre ici un récit nécessaire sur la lutte et les liens de solidarités qui en découlent. Au sein d’un monde de plus en plus digitalisé et qui ressemble effroyablement au notre, les villes ont été rachetées par les multinationales (Paris devient LVMH, Lyon se transforme en Nestlyon). Le personnage principal, si tant est qu’il y en ait un, Lorca Varèse, intègre une unité d’élite destinée à capturer les furtifs, des êtres aux capacités phénoménales dont leurs particularités est de se loger dans les « angles morts de la vision humaine ». Symbole d’une invisibilité aujourd’hui fantasmée les furtifs sont l’envers d’une société panoptique où règne le regard froid des caméras. Les personnages se détournent alors de leurs missions originelles pour élaborer une communication humains-furtifs. Introduits par ces êtres au monde du vivant qu’ils ne soupçonnaient plus, les personnages s’efforcent de lutter contre leur extermination annoncée. Ce livre ne se limite pas à une narration certes très efficace. Par l’utilisation d’une typographie particulière, ayant recours à des néologismes et créant sa propre langue Alain Damasio interroge les possibilités et les limites de la littérature dans sa capacité à rendre compte du monde. Sous le vernis de la science-fiction se cache un grand livre de, et sur la littérature.

Gaspard10
7
Écrit par

il y a plus d’un an

Les Furtifs
Gilraën
6
Les Furtifs

Anticiper le présent pour ne pas regretter l'avenir

Récit fictif ou manifeste politique ? Cette question, vous vous la poserez plus d’une fois lors de votre lecture des Furtifs. Et pour cause, il faut bien admettre que la frontière entre les deux est...

Lire la critique

il y a 3 ans

61 j'aime

17

Les Furtifs
Susscrofa
3
Les Furtifs

Il ne faudrait pas écrire après avoir eu des enfants

Autant le dire d'emblée: je suis là pour casser la fête. Ce roman est un grand raté, il faut tout de suite arrêter l'emballement autour de ses ventes. Je suis très heureux qu'Alain Damasio l'ait...

Lire la critique

il y a 3 ans

43 j'aime

6

Les Furtifs
Tanaziof
4
Les Furtifs

Je suis mi-homme, mi-chien. Je suis mon meilleur ami

Attendu de pied ferme, le nouveau Damasio, et c’est rien de le dire. Après une Horde virtuose, haletante, marquante à tous points de vue, comment ne pas piétiner d’impatience ? Le livre est...

Lire la critique

il y a 3 ans

30 j'aime

11

Alice et le Maire
Gaspard10
8

Le savant et le politique

Après trente années passées à diriger la mairie de Lyon, Paul Théraneau, incarné par Fabrice Luchini est en panne d’inspiration, un comble pour un homme politique animé par le progrès et dont la vie...

Lire la critique

il y a plus d’un an

Un homme
Gaspard10
8
Un homme

Le tour d'une vie en 180 pages

Comment résumer la vie d'un homme en 180 pages sans jamais tomber dans le pathos nostalgique ? Quelle autre occupation rythme la vieillesse si ce n'est celle de se remémorer les souvenirs d'une vie...

Lire la critique

il y a plus d’un an

Les Furtifs
Gaspard10
7
Les Furtifs

cache-cache

Fidèle aux thématiques de surveillances généralisées abordées dans ses précédents ouvrages (La Zone du dehors, La Horde du contrevent), l’auteur nous livre ici un récit nécessaire sur la lutte et les...

Lire la critique

il y a plus d’un an