Avis sur

Les Liaisons dangereuses par E. Capocci

Avatar E. Capocci
Critique publiée par le

Il n'est plus besoin de présenter ce chef-d'oeuvre de Laclos (quoi que?) Les Liaisons Dangereuses est un roman épistolaire en 1782. Il faut replacer l'ouvrage en son époque, pour saisir le bruit que l'ouvrage a crée.

Prenez une femme, un personnage haut en couleur, décrit par Laclos magnifiquement à la lettre 81). Une femme de tête, une femme forte: la Marquise de Merteuil. Dépourvue de principes religieux et moraux qui va former le dessein avec la complicité du Vicomte de Valmont de charmer une jeune fille destinée au couvent et de ravir une femme mariée et prude.
Le lecteur est complice tout au long de l'ouvrage de machiavélisme de ces deux êtres: entre revirement, amour naissant, capotage: le lecteur se délecte.
Et ceux qui croyaient prendre ne sont pas toujours ceux qui sont pris.
Le lecteur est à la fois l'invité secret de l'intrigue mais voit également se dessiner une critique sociale de la société du XVIIIe siècle.
Deux fins existent au roman, pour ma part je préfère la première. A vous de choisir la votre.
Je vous invite également après lecture de ce chef-d'oeuvre de regarder l'adaptation qu'en a fait Fears que je trouve particulièrement réussie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 617 fois
2 apprécient

Autres actions de E. Capocci Les Liaisons dangereuses