Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Une grande aventure qui prend par surprise

Avis sur Les Mensonges de Locke Lamora

Avatar Igguk
Critique publiée par le

J'avais jamais entendu parler de ce bouquin et je l'ai emprunté à la médiathèque complètement par hasard, simplement parce que j'ai trouvé que "les salauds gentilshommes" ça sonnait bien. Et bien quelle heureuse trouvaille !

Ce livre nous raconte les aventures de Locke Lamora et de sa bande d'arnaqueurs, évoluant dans un univers très XIXe siècle teinté d'alchimie et de Steampunk. On retrouve dans "Les mensonges de Locke Lamora" une construction d'univers fouillée et précise digne des grands auteurs de Fantasy. La politique, les classes sociales, les religions, les traditions de la ville de Camorr et du monde en général sont décrites avec précision et imagination, mais sans jamais être trop lourd ou trop long, on est devant un univers original, très cohérent et prenant.

Les salauds gentilshommes sont une des nombreuses bandes qui peuplent les bas-fonds de Camorr, leur spécialité c'est l'arnaque propre et sans bavure, les plans élégants et complexes dont les victimes nobles ressortent sans comprendre ce qui vient de se produire. Et Locke Lamora est leur garrista, le meneur charismatiques et cerveau brillant de toutes leurs opérations.
Dans ce premier tome, Locke prépare un gros coup, il va s'attaquer à Don Salvera, un des prestigieux nobles de Camorr. Mais au cours de cette opération va surgir un ennemi inattendu et mystérieux qui va s'en prendre à nos héros et à toute la ville, tirant les ficelles d'un plan étonnant.

Le livre nous présente une histoire complexe et élégante d'arnaque et d'aventure, on découvre l'univers de manière fluide et malgré quelques longueurs, tout y est maîtrisé et cohérent.
La grande force de l'histoire est ses personnages, notre attachement pour les salauds gentilshommes se construit tout au long du livre, à travers leur aventure et des flashbacks ponctuant les chapitres, nous montrant leur rencontre et leur initiation. Locke, Jean, Calo, Galdo et Moucheron forment une "famille" hors du commun, attachante et drôle. L’écriture brillante nous les présente à travers des scènes de vie aux dialogues savoureux et amusants.

Ce sont ces personnages qui vont nous accrocher au livre. Après cette construction d'univers, toute la seconde moitié m'a pris aux tripes, c'est un grand huit savoureux où on reste accroché à notre joyeuse bande à travers la situation la plus dangereuse qu'ils n'ont jamais eu à affronter.
"Les mensonges de Locke Lamora" est une aventure riche, rafraichissante et étonnante, et je vais chercher la suite de ce pas.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1815 fois
9 apprécient

Igguk a ajouté ce livre à 1 liste Les Mensonges de Locke Lamora

Autres actions de Igguk Les Mensonges de Locke Lamora