Couverture Les Misérables

Critiques de Les Misérables

Livre de (1862)

Le monument d'un démiurge

Il est difficile de se lancer dans Les Misérables. Chaque année, j'en fais étudier des extraits à mes élèves de 4ème. Cosette chez les Thénardier, ça marche toujours. D'habitude, ça me laisse plus ou moins indifférent. C'est sympa, c'est pas trop compliqué, mais je ne suis pas un inconditionnel du père Hugo. Je ne sais pas trop pourquoi mais, cette année, depuis novembre, j'ai eu... Lire la critique de Les Misérables

75 12
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

Critique de Les Misérables par Pimprenelle

Les Misérables, c'est une histoire formidable, c'est le XIXè siècle, c'est Paris, c'est la société, c'est l'amour, c'est la rédemption, c'est la jeunesse, c'est la vieillesse, c'est Napoléon, c'est l'argot, c'est le droit, c'est l'erreur, c'est l'âme de la France, c'est la révolution, c'est le sacrifice, c'est Dieu, c'est l'injustice, c'est la misère, c'est le crime, c'est la diversité humaine,... Lire la critique de Les Misérables

42 5
Avatar Pimprenelle
10
Pimprenelle ·

"Les Misérables" pour les nuls - Tome I : Fantine -

C'est l'histoire d'un ancien taulard qui a pris 19 ans de cabane pour avoir chouravé un quignon de pain. 19 putain d'années !!! Pour du pain dur !!! T'imagines ce qu'aurait pris Balkany à cette époque ! Le mec, donc, sort de taule et est accueilli par un cureton du nom de Myriel. Confiant le curé, pis croyant le mec. Parce que le gars qu'il recueille doit approcher les 100 bombes, la mine... Lire l'avis à propos de Les Misérables

50 12
Avatar Ze Big Nowhere
9
Ze Big Nowhere ·

L'étrange Monsieur Victor

Savourer un Victor Hugo, ça se mérite. On est aux antipodes de la lecture facile, de l'Amélie Nothomb de la rentrée, dévoré en terrasse de café ou du Guillaume Musso, enfilé sur la... Lire l'avis à propos de Les Misérables

44 5
Avatar SmileShaw
10
SmileShaw ·

Critique de Les Misérables par Crevard

"Un des esprits les plus fins et les plus intelligents de ce siècle - André Gide - n'en a pas moins proféré certain jour une sottise considérable. Comme on lui demandait quel était le plus grand écrivain français, il répondit : "Victor Hugo, hélas !". Cet "hélas !" intempestif a bien entendu été repris par tous les perroquets des lettres, toujours à l'affût de ce qui peut diminuer un grand homme.... Lire la critique de Les Misérables

24 9
Avatar Crevard
10
Crevard ·

La puissance d'un mythe !!!

Jean Valjean, Cosette, les Thénardier, Javert, Fantine, Eponine, Marius, Fauchelevent, Monseigneur Myriel, Gillenormand, et bien sûr Gavroche... Je suis tombé par terre, C'est la faute... Lire l'avis à propos de Les Misérables

12 3
Avatar Plume231
8
Plume231 ·

La bible du roman

Oeuvre mondialement connue, roman-fleuve, roman-univers tant il foisonne, Les Misérables cultive tous les superlatifs, suscite les passions et même parfois un dévouement, une vénération. Victor Hugo est un écrivain immense dont l'ombre plane sur la littérature française, infusant jusqu'aux Etats-Unis et dans le monde anglo-saxon (cocorico), influençant de son vivant... Lire la critique de Les Misérables

8
Avatar Tom_Ab
10
Tom_Ab ·

L'homme sans nom.

Pour fêter dignement la fin de l'année, j'ai voulu conclure mon périple littéraire annuel en beauté, finir sur un pavé de puta madre, sur un classique indéniable que je n'aurais pas encore lu et qui me permettrai de me la donner grave en soirée. C'est avec une fougue digne d'un cheval sauvage que je m'arrête donc devant "Les misérables" et ses 1650 pages, uber classique de notre Victor Hugo... Lire la critique de Les Misérables

17 11
Avatar Gand-Alf
6
Gand-Alf ·

Libérez Gavroche!

Qui peut prétendre de nos jours ne pas connaître Les Misérables tant c’est une œuvre qui a été déclinée sur presque tous les supports, film – dessin animé – théâtre et même encore sous forme de manga récemment. Alors s’y pencher sur ces différents supports c’est une chose mais lire le livre en est une autre. On ne lit pas Les Misérables comme on lit un livre par envie. Non, la lecture des... Lire l'avis à propos de Les Misérables

7 4
Avatar CelisNoctis
10
CelisNoctis ·

Résumé express

Finir un Victor Hugo, ça se mérite. On prend le bouquin dans ses mains et on commence par se dire : "Putain c'te pavé ça a pas intérêt à être chiant !" Parce que je suis du genre à finir les livres une fois que je les ai commencé (sauf Proust, ça c'est vraiment trop chiant). Après 200 pages à lire la vie de monseigneur Myriel en se demandant si on a bien pris le bon livre, le nom de Jean... Lire la critique de Les Misérables

6
Avatar Skoua
9
Skoua ·