Couverture Les Monades urbaines

Les Monades urbaines

(1971)

The World Inside

12345678910
Quand ?
7.5
  1. 1
  2. 1
  3. 5
  4. 12
  5. 28
  6. 85
  7. 213
  8. 294
  9. 126
  10. 47
  • 812
  • 83
  • 623
  • 9

En cette année 2381, la Terre ne compte pas moins de soixante-dix milliards d'êtres humains. Leur devise : croissez et multipliez. Dans la plus totale liberté sexuelle. La plus grande confiance aussi, puisque ces hommes et ces femmes connaissent la paix, la sécurité. Le bonheur en un mot. L'utopie...

Match des critiques
les meilleurs avis
Les Monades urbaines
VS
Cauchemar futuriste

Le grand classique de Robert Silverberg nous amène 4 siècles dans le futur. A une époque où les gens vivent dans des monades. Une monade c'est un bâtiment de 3 kilomètres de haut pouvant contenir jusqu'à 900.000 habitants. C'est la solution que trouvent les hommes du futur afin de lutter contre le « développement horizontal » de la population qui aurait risqué d'asphyxier la Terre. Et finalement c'est un monde de 75 milliards d'habitants que nous découvrons. De plus les moeurs y sont libres...

9 1
Super idée, réalisation laborieuse

Pour résoudre les problèmes de surpopulation, on a enfermé les terriens dans des tours géantes et fait de la surface de la Terre un immense champ de patates. Et comme on a super bien géré le truc, on demande même aux habitants des tours de continuer à copuler pour croitre et se multiplier. Génial, non? Sauf que ceux qui n'entrent pas dans le moule ou se posent des questions métaphysiques sont réhabilités (un lavage de cerveau qui ne dit pas son nom) ou chutés (exécutés et recyclés). Oui, bon,... Lire l'avis à propos de Les Monades urbaines

6 1

PostsLes Monades urbaines

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (23)

Les Monades urbaines
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Univers concentrationnaire

Dans ce roman, qui reste peut-être son œuvre la plus aboutie à ce jour, Robert Silverberg nous dépeint un univers devenu en quelque sorte concentrationnaire en extrapolant les développements possibles de cet urbanisme vertical propre à l'Amérique mais aussi du concept de l'Unité d'habitation échafaudé par Le Corbusier. Je rappelle brièvement que cette verticalité reste la... Lire l'avis à propos de Les Monades urbaines

15 4
Avatar LeDinoBleu
9
LeDinoBleu ·
Travaille, consomme et ferme ta gueule

La science-fiction a cela d'intéressant qu'elle ouvre le champ fictionnel au-delà du seul passé ou présent, et qu'elle permet ainsi d'élargir quasiment à l'infini les questionnements qu'un auteur peut porter sur le monde et sur la société. C'est que Damasio répète à chacune de ses interviews. Alors quand, en plus, on a affaire à un auteur de talent comme Silverberg, pour un dystopie écrite il... Lire l'avis à propos de Les Monades urbaines

3 3
Avatar Marcus31
9
Marcus31 ·
Découverte
Toujours plus haut

Au XXIIIe siècle, la terre surpeuplée passe le stade vertical : on construit d'immenses tours de 3 kilomètres de haut et on les remplit de centaines de milliers d'habitants, pendant qu'autour, les terres planes servent à l'agriculture pour nourrir toutes ces bouches Ce changement radical s'accompagne d'une évolution des mœurs ultra libérée : encouragement à une surnatalité,... Lire la critique de Les Monades urbaines

7 4
Avatar Florentin
8
Florentin ·
Vertigineux.

Les monades urbaines est un pur régal. Le livre est simple, quelques 250 pages qui se lisent en toute fluidité, et qui nous transporte dans une société futuriste vertigineuse (c'est le cas de le dire..). Le plus dur sera la chute. Tout d'abord Silverberg installe un univers original, bourré des bonnes trouvailles, et qui sort des ambiances habituelles SF. Il décrit ici la vie dans les... Lire la critique de Les Monades urbaines

3
Avatar VargoStatten
9
VargoStatten ·
Critique de Les Monades urbaines par Gaëtan Duchateau

Voilà ! voilà enfin un livre de SF cohérent, construit, qui nous emmène très loin dans un univers qui paraît pourtant terriblement proche. Le fonctionnement de ces cités utopistes où le n° de l'étage correspond à une caste est décrit d'une manière très pointue. A l'extérieur, les quelques rares êtres humains considérés comme des esclaves récoltent les centaines d'hectares de champs destinés à... Lire la critique de Les Monades urbaines

3 2
Avatar Gaëtan Duchateau
9
Gaëtan Duchateau ·
Toutes les critiques du livre Les Monades urbaines (23)
Vous pourriez également aimer...