Avis sur

Les Racines du ciel par Pi Sab

Avatar Pi Sab
Critique publiée par le

En Afrique, Morel défend la cause des éléphants chassés par les braconniers et les tribus Massaï de la région. L’histoire semble simple et bien manichéenne : les gentils écologistes défenseurs de la nature contre les méchants chasseurs. Tout l’art de ce livre de 1951 (bien avant les parties écologistes) est de nous montrer que çà n’est pas aussi simple que cela. Grâce à ceux qui ont approché Morel, on comprend son cheminement, ses raisons d’agir, ses objectifs, et ils ne s’arrêtent pas à la défense d’une espèce animale, mais les éléphants deviennent le symbole de la vie sauvage et de liberté. La lutte de Morel pour la défense de cette liberté se généralise à celle des hommes et de leur dignité, lui qui en a été privées pendant plusieurs années. Le style de Romain Gary est très musical : il y a un refrain, un thème qui revient tout au long du livre. Ce serait un adagio lent et triste qui nouerait la gorge d’émotions. Ce cheminement est pourtant plein d’espoir et de joie, car ils sont rares les hommes qui donnent sans intérêt pour une cause qui élève l’Homme tout entier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 398 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Pi Sab a ajouté ce livre à 1 liste Les Racines du ciel

  • Livres
    Illustration TOP10 Livres

    TOP10 Livres

    Avec : Les Racines du ciel, Le Choix de Sophie, Les Animaux dénaturés, L'Œuvre,

Autres actions de Pi Sab Les Racines du ciel