👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Certains romans vous donnent parfois l'envie (étrange, je l'admets) de vous embourgoiser, de goûter à la finesse de la haute société et des bonnes manières qui l'accompagne.
Mais la claque, la claque que l'on prend à la figure quand on vient à bout de ce tableau cru et dénudé de la pauvreté, de la misère dans l'Amérique du XVIIIème. On s'attache alors à la famille Joad, aux Okies et à tous ces opprimés qui ne demandent que du pain, et un toit imperméable. Dès lors, notre cœur se charge de colère contre l'avidité et la cupidité de l'Homme qui n'a pour obsession que la possession de biens, et qui devient avare à mesure qu'il s'enrichit (paradoxal non ? Mais pourtant si vrai). Steinbeck nous invite clairement à réfléchir sur les vices et les abus propres au capitalisme moderne tout en nous faisant une belle hymne à l'humanité, à la solidarité et un appel à la décence, à la justice et à l'humilité. "Les raisins de la colère" délivre un message fort, qui résonne d'autant plus fort par son actualité. Universel.

MarwanZouhir
8
Écrit par

il y a 3 ans

Les Raisins de la colère
Nushku
10

The ghost of Tom Joad

C'est l'histoire du Dust Bowl et de la sécheresse, d'un déracinement et d'espoirs rigoureusement brisés par un système effondré, d'une odyssée imposée dans une mer de poussière et de goudron, de...

Lire la critique

il y a 10 ans

92 j'aime

13

Les Raisins de la colère
Black_Key
10

Highway to Hell

La route. Serpent d'asphalte crevant les immenses étendues désertiques, déchirant le paysage d'un trait sombre. Là, entre les flaques de goudron fondu et les cadavres de coyotes imprudents, des...

Lire la critique

il y a 6 ans

57 j'aime

11

Les Raisins de la colère
EIA
10

"Un monstre pas un homme, une banque"

Avant toute chose, je préfère avertir que ma critique risque d'être bourrée de spoils ( bon à savoir si comme moi vous n'aviez ni lu le livre, ni vu le film...). Cela faisait bien longtemps que je...

Lire la critique

il y a 8 ans

45 j'aime

4

La Promesse de l'aube
MarwanZouhir
7

Une hymne à l’amour maternel

Romain Gary regarde en arrière et retrace le cours de sa vie, porté par ce besoin inépuisable d’arracher le monde de ses mains et d’en donner tout ce qu’il peut avoir de beau à sa mère. Je ne...

Lire la critique

il y a 5 mois

La Vie devant soi
MarwanZouhir
7

Croyez-en sa vieille expérience

Comment peut-on rester enfant lorsque la vie fait de nous des fils de rien ? On ne peut pas. On vit, on grandit et on aime comme on peut. Parce qu'après tout la vie ne laisse pas le choix, non la vie...

Lire la critique

il y a 2 ans

J'accuse
MarwanZouhir
8
J'accuse

Éclairant et formidable de précision

Ce film fidèle au déroulé des faits et extrêmement bien documenté nous plonge dans le cœur de l'Affaire Dreyfus, un colonel juif accusé à tort de haute trahison en 1894. Surtout, il nous donne une...

Lire la critique

il y a 2 ans