De la notion de chef d'oeuvre en littérature

Avis sur Les Raisins de la colère

Avatar Olivier Antoine
Critique publiée par le

Que dire de ces Raisins? Chef d'oeuvre? C'est un livre en tout cas cher à mon coeur, et que je relirai, je crois. Tortilla Flat, du même auteur, les aventures drôlatiques des paisanos, la critique s'en empare et n'y voit que l'aspect comique. Réaction de Steinbeck: il s'excuse auprès de ses personnages et fait la promesse de ne plus jamais les rendre visibles à qui ne doit pas les voir. Voilà. "Toute oeuvre est idiosyncrasie" écrivait Nietzsche, et c'est bien Steinbeck qu'il nous est donné de voir dans ces Raisins: un homme bon, intelligent, observateur, fin analyste d'un présent qu'il voit comme une sombre annonce de l'avenir. J'ai surtout trouvé Steinbeck dans ce livre, et la rencontre m'a ému.

Outre cela la forme du bouquin -alterner des chapitres documentaires à ceux consacrées à l'intrigue proprement dite- est d'une grande intelligence, à croire que Steinbeck avait conscience de produire une oeuvre à caractère historique; les personnages sont d'une inspiration frappante (notamment Casey), le tout un suinte un réalisme ahurissant et une sorte de sensibilité clairvoyante par la puissance des valeurs qu'elle met en avant. M'a fait penser à Giono.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 50 fois
1 apprécie

Autres actions de Olivier Antoine Les Raisins de la colère