L'assomoire , Germinal , Nana , La Bête Humaine

Avis sur Les Rougon-Macquart

Avatar Amal Amall
Critique publiée par le

Gervaise morte seule sous les escaliers d'un immeuble , Nana de la petite vérole écrasée sous le poids de la prostitution , Etienne qui laisse sous les ruines des mines une partie de son âme avec celle de Catherine , et finalement Jacques , une bête dans le corps d'un homme ou peut être le contraire . Je ne sais pas si l'Assommoir a tout assommé sur son chemin , s'il y a une place pour la vie dans un monde si sombre . La malédiction des Rougons qui fait mal , qui fait terriblement peur . Mais toute la terreur est dans l'animalité de cet être insaisissable qu'est Jacques Lantier, en proie à sa propre frayeur . Tout être humain est un Lantier , à des degrés près , et c'est effrayant .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 180 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Amal Amall Les Rougon-Macquart