Couverture Les Souvenirs

Les Souvenirs

(2011)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 2
  2. 4
  3. 6
  4. 11
  5. 24
  6. 82
  7. 141
  8. 117
  9. 40
  10. 15
  • 442
  • 39
  • 170
  • 9

Après le décès de son grand-père, le narrateur réalise l'importance de préserver les instants vécus avec ses proches. Il se rapproche alors de sa grand-mère. Ce roman est le pretexte à une méditation sur le temps, la mémoire, les liens entre générations.

Match des critiques
les meilleurs avis
Les Souvenirs
VS
Avatar Celeste_Lezig
9
Critique de Les Souvenirs par Celeste_Lezig

Ce livre est une saga familiale , et un incontournable de la rentrée littéraire . On ne peut pas, ne pas s'identifier à l'un des personnages et aux situations dépeintes ici . La prose de Foenkinos est tellement belle , et sa plume tellement sincère que parfois on en oublie que ce roman n'est pas qu'une autobiographie mais aussi une fiction . Le livre traite de sujet grave ( la mort , la maison de retraite , la rupture , l'abandon de soi ) mais on ne tombe jamais dans le pathos , on navigue...

4
Avatar princeofsky
2
princeofsky
Critique de Les Souvenirs par princeofsky

Premier texte de David Foenkinos que je lis, sans doute aussi le dernier. Poésie et subtilité sont parfaitement absent de cette prose sans âme où l'auteur est manifestement si satisfait de son style qu'il ne peut s'empêcher d'en faire des tonnes. L'histoire est longue, parfois mièvre, souvent caricaturale, pleines de clichés autoformatés que même le cinéma n'ose plus utiliser. Les personnages sont froids et il faut faire preuve d'une empathie monumentale pour s'y attacher. Alors, les pages se... Lire l'avis à propos de Les Souvenirs

PostsLes Souvenirs

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (24)

Les Souvenirs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Foenkinos : un si brave garçon

Écriture légère, sensible et style soigné, notamment au travers de ces petits chapitres interrompant l'histoire à intervalles réguliers, que je vais intituler les chapitres "madeleine de l'autre" pour la suite. On sent l'inspiration forte de Modiano pour ce roman. Il est d'ailleurs le héros d'un des tout premier chapitre "madeleine de l'autre". (l'auteur les utilise pour rendre hommage à un bon... Lire la critique de Les Souvenirs

2
Avatar Postytounet
5
Postytounet ·
Critique de Les Souvenirs par Laura Weaver

Bloquée pendant 6h dans un bar grec en haut d’une montage, en attendant du vent avec un prof de parapente (il n'y en a jamais eu), j’ai trouvé ce livre en français qu’un touriste y avait abandonné. LE pire livre que j’ai jamais lu. Ça sonne comme un telefilm avec Line Renaud dans le rôle de la gentille grand mère qui perd la boule. D'ailleurs je viens de vérifier, ce film existe et c'est... Lire l'avis à propos de Les Souvenirs

4
Avatar Laura Weaver
1
Laura Weaver ·
Découverte
Critique de Les Souvenirs par emmaniarkniark

Après le succès de La délicatesse, David Foenkinos nous offre à nouveau un très joli texte, tout en poésie et en finesse. Réflexion sur la vieillesse, la parentalité, le désir ou encore l'amour, ce roman nous séduit par son humour. Une fois de plus, le style de l'auteur fait des ravages avec des scènes incongrues donnant aux aires d'autoroutes un charme fou, et des dialogues saisissant. Un pur... Lire l'avis à propos de Les Souvenirs

2
Avatar emmaniarkniark
8
emmaniarkniark ·
La vieillesse des proches : tenter de se souvenir des belles choses

La mort de ses grands-parents a marqué fortement l'auteur, celle de son grand-père, suivi de la dégénérescence en pente douce mais sûre, de sa grand-mère. Tout un halo de souvenirs, majeurs comme infimes, se bousculent, l'aident ou le rendent mélancolique, tour à tour. Il compare ses expériences à celle des proches, même de personnes célèbres, fait des citations de souvenirs d'artistes, du... Lire la critique de Les Souvenirs

Avatar Alexandre Katenidis
8
Alexandre Katenidis ·
Mélancolie et délicatesse

Autant La délicatesse était d'une légèreté joyeuse, autant Les souvenirs fait montre d'une grave mélancolie autour de la mémoire, l'oubli et les espoirs qui ne se concrétisent pas. Mais que l'on se rassure, la "patte" de David Foenkinos est bien présente dans ce nouveau roman, son auto-dérision et son sens des formules, également. Vous en connaissez beaucoup, vous, des auteurs capables de... Lire l'avis à propos de Les Souvenirs

Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·
Toutes les critiques du livre Les Souvenirs (24)
Vous pourriez également aimer...