Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Avis sur

Les Stagiaires

Avatar Gwen21
Critique publiée par le

Aussi inopiné qu'inespéré, ce premier coup de cœur de l'année n'en dégage que plus de charme.

Voilà prise la lectrice qui croyait prendre.

Samantha Bailly aura su faire tomber les uns après les autres toutes mes préventions et tous mes préjugés. Ne connaissant vraiment pas grand chose de la littérature young adult, c'est en aveugle que je m'étais lancée dans la lecture des "stagiaires" et si les débuts furent quelque peu déstabilisants, autant sur la forme que sur le fond, j'ai été happée malgré moi par le style très mature, l'humour tout en finesse et la narration totalement maîtrisée de cette jeune auteur contemporaine.

"Les stagiaires" retrace le parcours d'une poignée d'étudiants qui achèvent leur cursus par un stage en entreprise chez Pyxis, une société d'édition de produits culturels parisienne. Mené tambour battant et sans aucun temps morts, le récit dresse un tableau que j'ai jugé pour ma part très réaliste et très juste de la découverte du monde de l'entreprise. Je me suis moi-même revue à Paris pendant mes études, bûchant tout en cumulant les petits boulots, logeant dans un 9 m² régulièrement investi par les cafards et avec les WC sur le palier, mais m'amusant follement dans le même temps de la vie parisienne, inlassable entremetteuse de plaisirs.

Peut-être est-ce dû au fait que je travaille désormais moi-même dans le monde de l'édition mais ce roman m'a vraiment parlé, me remémorant notamment les difficultés tant pécuniaires que psychologiques inhérentes à cette délicatesse transition entre adolescence et indépendance. Il m'a aussi donné un éclairage criant de vérité sur la fameuse Génération Y dont l'un des aspects les plus problématiques est justement l'intégration dans le monde de l'entreprise. A cet égard, je laisserai la parole à l'un des stagiaires qui, parlant de Pyxis, résume parfaitement cette nouvelle idéologie de l'épanouissement personnel dans le milieu professionnel comme condition sine qua non de l'engagement : "C'est sûr qu'on s'amuse bien, ici. Il se passe tout le temps quelque chose."

Etant née en 1980 (oui, vous pouvez lever les yeux au ciel, je raconte un peu ma vie, là), je suis exactement à cheval entre la Génération X (celle des adulescents) et la Génération Y (celle des zappeurs-geeks) et j'ai été impressionnée par les connaissances de notre jeune auteur qui signe ici ce que je ne craindrais pas de définir comme un roman sociologique. Sous couvert de narrer avec légèreté ces parcours qui se croisent et se décroisent au gré des échanges, flirts, bévues, etc. - traités sans aucune mièvrerie, je tiens à le préciser - c'est un large panel de nouveaux codes sociaux et de comportements en mutation qui est passé à la loupe et ce, sans recours aux facilités de la chick-lit. Au final, voici un roman qui aborde mine de rien de vrais sujets de société qui nous concernent tous.

Grâce à Samantha Bailly, non seulement j'aurai passé un excellent moment de lecture mais je me serai aussi couchée moins bête, ayant appris une foule de nouveaux mots. Bref, c'est un succès.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 260 fois
2 apprécient

Gwen21 a ajouté ce livre à 3 listes Les Stagiaires

  • Livres
    Couverture Au Bonheur des Dames

    Mes coups de coeur ; mes coups au coeur

    Les quelques livres qui se sont révélés être de vrais coups de coeur.

  • Livres
    Cover 2015

    2015

    Livres lus en 2015. + "Chat contre Humain" dans la catégorie BD + "Strips panique" dans la catégorie BD + "Astérix et...

  • Livres
    Couverture Raoul Taburin

    Challenge de lecture POPSUGAR* - 2015

    *Magazine US Challenge de lecture regroupant 52 livres aux thèmes aléatoires. Éclectisme garanti ! A lire en 2015. Un roman...

Autres actions de Gwen21 Les Stagiaires