Avis sur

Les Suprêmes par François CONSTANT

Avatar François CONSTANT
Critique publiée par le

"Les Suprêmes" (ED.: Actes Sud, 2014 pour la traduction française) est un roman signé Edward Kelsey MOORE. Odette, Clarice et Barbara Jean, trois copines, quinquagénaires, afro-américaines, nous relatent leurs vies, depuis l'enfance jusqu'à l'âge adulte. Tout y passe. Le premier né noir dans la clinique des blancs, les premiers émois amoureux, le premier baiser de Barbara Jean pour un craquant petit cul blanc, les mariages de leurs organisations aux trahisons, les frasques du mari de Clarice, les rivalités entre les églises et leurs prédicateurs, les sempiternels buffet du dimanche midi chez Earl, le cancer de Odette, l'alcoolisme ... et même quelques incursions dans le fantastique avec ces morts qui rôdent autour des vivants, parlent et échangent avec Odette, la conseillant sur les routes à prendre ou à fuir!

Même si le roman est assez décousu, il reste plaisant à lire. Au-delà du côté farfelu, parfois truculent des personnages, il y a un regard posé sur ce qu'était la vie d'une communauté au sein d'une petite ville américaine au temps d'une ségrégation raciale en train de prendre du plomb dans l'aile mais néanmoins présente et violente au quotidien. Une tranche d'histoire, un récit des vies et des rêves d'une communauté constituée d'un panel de "gens ordinaires". Un bon moment de lecture!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
4 apprécient

Autres actions de François CONSTANT Les Suprêmes