Couverture Les singuliers

Les singuliers

(2014)
12345678910
Quand ?
8.0
  1. 0
  2. 0
  3. 0
  4. 0
  5. 0
  6. 1
  7. 4
  8. 7
  9. 3
  10. 2
  • 17
  • 6
  • 11
  • 0

Durant l’été 1888, Hugo, peintre d’origine belge, prend pension chez Marie Gloanec, à Pont-Aven. Il n’est plus sûr de vouloir continuer à peindre.

Critiques : avis d'internautes (4)

Les singuliers
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
A lire de toute urgence !

Il est quelquefois des manières très singulières de découvrir un auteur. Vous faites, un soir, un rapide commentaire sur un message d'un ami sur Facebook. Bon. Le lendemain vous recevez une notification de cet ami qui indique qu'il a cité votre nom sur un message. OK. Il y indique que vous devriez rencontrer la personne qui a écrit le commentaire suivant, un certain "Hmbert Humblart" ou un...

Avatar Au vrai chic littérère
10
·
Critique de Les singuliers par MiJa

Une superbe plongée dans l'univers artistique de la fin du XIXe siècle. A travers une correspondance entre 3 peintres fictifs, mais entourés de célèbres peintres bien réels ( Gauguin, Sérusier, Bernard, de Haan, Van Gogh, Boch... ), Anne Percin nous immerge dans ce que fut la révolution de la peinture et de l'art, avec la naissance des différents courants se positionnant contre l'académisme, la... Lire l'avis à propos de Les singuliers

3
Avatar MiJa
8
MiJa ·
Découverte
Roman épistolaire impressionniste

Un véritable coup de cœur que ce roman sans prétention ! Roman épistolaire, ce texte se situe dans les années 1880, en Bretagne, où est venu se retirer un jeune artiste hésitant entre peinture et photographie, belge d'origine, résolument en rupture avec sa bourgeoise de famille (les Boch de Villeroy et Boch), et qui va dès lors rencontrer et côtoyer ses contemporains (Gauguin pour le plus... Lire la critique de Les singuliers

Avatar Nadouch03
8
Nadouch03 ·
L'avis de Thérèse et de Claude, lecteurs à la Médiathèque de l'Orangerie de Claye-Souilly

Un tableau des peintres impressionnistes de la fin du 19ème siècle qui, par le biais d’une correspondance assidue entre les peintres connus de tous et les personnages fictifs de l’auteur, donne certainement une ambiance très juste de leurs vies d’alors. Tout le récit n’est fait que de lettres échangées. Leur style : un vrai régal ! Une lecture originale à conseiller. Thérèse et Claude Lire l'avis à propos de Les singuliers

Avatar LeMédiathécaire_DeCl
7
LeMédiathécaire_DeCl ·
Toutes les critiques du livre Les singuliers (4)