👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Tendue comme une corde de violon, et vibrante comme elle quand ta présence la touchait

Je me souviens que la première fois que j'ai lu lettre d'une inconnue, j'avais été légèrement agacé par cette passion si dingue et exubérante, qu'elle en sonnait presque faux. Le personnage de l'inconnue m'avait paru frustrant, agaçant, car en presque 20 ans de passion, elle n'a jamais pu avouer son amour à l'écrivain qu'elle aimait (et c'est bien le concept du livre). Et pourtant cette lecture avait été sauvée par le tout dernier paragraphe redonnant la parole aux pensées de l'écrivain, qui vient clore cette histoire d'une manière très amère et cohérente.

A la relecture aujourd'hui, c'est toujours assez hallucinant de voir comment Zweig réussit aussi facilement un récit simple, cohérent tournant autour d'une seule idée. Si je retiens moins de passages marquants que dans 24h dans la vie d'une femme ou le joueur d'échec , la lecture reste très fluide et agréable. Nous voyons littéralement une vie gâchée se dérouler devant nos yeux avec son grand lots de malheurs, et sa poignée de petits moments heureux. Alors, on pourra toujours lire cette petite nouvelle avec nos yeux d'aujourd'hui en se disant que le personnage de l'écrivain est un connard fini, ou que celui de l'inconnue est d'une bêtise sans nom. Mais en s'abandonnant un peu, on se retrouve nous aussi vite emporté dans cette passion folle, démesurée et irréelle. Et de sortir de cette nouvelle comme le personnage de l'écrivain avec une sorte d'impression floue d'une passion folle que nous n'avons finalement qu'entraperçu.

Hunkydorus
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à ses listes Chronologie de mes romans lus et Écrivain : Stefan Zweig - Passions dévorantes

il y a 6 mois

Lettre d'une inconnue
ManouNyu
9

D’Amour à mort

Bouleversant. Démesuré. Ce sont les deux mots qui me restent à l’esprit une fois ce petit livre terminé. Bouleversant, pour le témoignage et démesuré, pour l’amour qu’on peut y lire. Evidemment...

Lire la critique

il y a 9 ans

72 j'aime

10

Lettre d'une inconnue
JZD
10

Critique de Lettre d'une inconnue par J. Z. D.

Juste après Amok, titre phare du recueil, étonnament décevant, juste avant La ruelle au clair de lune, nouvelle sans aucun intérêt, se glissait cette petite lettre d'une cinquantaine de pages,...

Lire la critique

il y a 10 ans

53 j'aime

16

Lettre d'une inconnue
Docteur_Jivago
10

L'unicité de l'Amour.

N’étant pas forcément un lecteur assidu, je décidai quand même de me lancer, durant un voyage en train, dans la nouvelle Lettre d’une Inconnue, dont la transposition en film fut l'une de mes plus...

Lire la critique

il y a 8 ans

53 j'aime

19

Grim Fandango Remastered
Hunkydorus
4

Crime Fandango et le clivage générationnel

Je n'ai pas aimé Grim Fandango. Et pourtant ça faisait des mois que la hype montait. Je n'avais jamais entendu parler de ce jeu avant il y a quelques mois, étant trop jeune à sa première sortie. En...

Lire la critique

il y a 7 ans

16 j'aime

6

Le Monde de Charlie
Hunkydorus
7

Le Monde de "Insérez votre nom ici"

Difficile de faire un "teen movie" original aujourd'hui tellement le genre a été saigné par les High School Musical et autres American Pie dans les années 2000. Stephen Chbobsky, relève cependant le...

Lire la critique

il y a 9 ans

11 j'aime

The Legend of Zelda: Majora's Mask 3D
Hunkydorus
9

Voltaire Majora's Mask

Quelques jours avant la sortie de Majora sur 3ds, je discute au bar avec des amis. Avec mon pote Arnaud, on fait part aux autres de notre excitation et notre plan de faire le tour des magasins de JV...

Lire la critique

il y a 7 ans

10 j'aime