POINTLESS REVIEW IS... apparently not so pointless

Avis sur Léviathan

Avatar Karrie
Critique publiée par le

Hobbes m'a valu une giga supra note au bac. Je l'aime. Mais surtout je kiffe la prof qui a réussi à me passionner sur un traité *philosophique*. Madame (REDACTED), je ne vous oublierai jamais.

Sinon, un petit rappel historique : Charles VIII se fait décapiter durant la Guerre Civile en Angleterre au XVIIème siècle. Ne me demandez pas précisément quand, je ne me souviens plus et j'ai trop d'amour-propre pour aller vérifier sur wikipédia.
Donc les Anglais se disent que le droit divin, en fait, c'est peut-être une connerie. Mais alors que faire ? Une crise politique suit.

C'est là que Hobbes et ses compères débarquent et proposent de nouvelles théories de gouvernements possibles et imaginables.

A cet égard, Hobbes écrit donc le Léviathan. Le propos, c'est tout d'abord d'imaginer un "état de nature"... sauf qu'il est loin d'être idéalisé (ne pas troller sur Rousseau, ne pas troller sur Rousseau...). Dans un état de nature, l'homme serait libre de faire ce que bon lui semble, il possède la liberté absolue. Le problème, c'est que sa liberté est entravée par l'existence des autres hommes. Vous connaissez la formule : "la liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres". Pour que la liberté "absolue" existe, il faudrait que chaque homme vive sur une île déserte. Y a pas mal d'îles sur Terre, mais je doute qu'on puisse tous s'en approprier une. Et puis on finirait quand même par se sentir un peu seul.
A partir de là, Hobbes en conclut qu'on a besoin d'un gouvernement, de lois, pour, paradoxalement, être libre. Un gouvernement qui travaille en ce sens, pour le bien de la société et de chaque individu.
Le Léviathan, eh bien, c'est le risque du gouvernement tyrannique, le gouvernement qui prend le pas sur sa fonction initiale, c'est-à-dire travailler à des lois pour la liberté et le bien-être du peuple, pour pouvoir accumuler du pouvoir dans le seul et unique but d'accumuler du pouvoir.

Je résume, hein.

Sinon, au niveau de l'écriture, c'est pas trop indigeste. Ça reste de la philo, mais ça se lit plutôt bien et c'est foutrement intéressant.

Conclusion : les Anglais sont aussi doués en philo. Mangez-en.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1111 fois
24 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Karrie Léviathan