Une conclusion deçevante

Avis sur Libre seul et assoupi

Avatar Ismael24
Critique publiée par le

Libre seul et assoupi est un livre qui semble vraiment écrit dans le sillage thématique de Michel Houellbecq.
Toutefois, peut être en raison de sa jeunesse, Romain Monnery se montre beaucoup plus léger, beaucoup plus gentil que le maître ne l'a jamais été, y compris à ses débuts. Mais on y retrouve le même nihilisme les mêmes tourments existentiels, dans une version évidemment bien plus "soft", sans qu'il n'y soit jamais question de violence ou de pensées suicidaires.
Le personnage principal est plutôt intelligent, attachant et pour peu qu'on fasse partie de la même génération ou que l'on présente le même profil que lui (longues études mais absolument pas professionnalisantes) s'identifier à lui est assez aisé.

La principale faiblesse du livre c'est sa troisième partie. Sans la dévoiler, les changements qu'elle amène dans la vie du héros sont trop soudains, trop invraisemblables pour être vraiment pris au sérieux.
On l'impression a Romain Monnery a voulu a tout prix terminer sur une série de rebondissements pour s'offrir un dénouement un peu dynamique. Mais les rebondissements en question ne sont pas vraiment crédibles, car je pense pas que l'on puisse soudain changer de la sorte et surtout pas pour les raisons qui sont données dans le livre.

Pour ce qui est du style, s'il n'est pas à la hauteur de Houellebecq, Romain Monnery nous gratifie tout de même de quelques jolies trouvailles. Comme par exemple:

"Nos idées avaient fermenté jusqu'à la moisissure et nous en sentions l'odeur à chaque fois que l'un de nous ouvrait la bouche"

Son livre a beau être inabouti, c'est avec ce genre de phrases on voit qu'il possède quand même du talent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 7 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ismael24 Libre seul et assoupi