Le grand malentendu

Avis sur Lolita

Avatar Jacky Soulié
Critique publiée par le

Le succès de Lolita repose sur un immense malentendu.
Le fait que le narrateur soit Humbert Humbert a tout embrouillé.
La première partie du roman est consacré aux phantasmes du protagoniste et à sa tentative de conquérir la mère pour avoir la fille.
La plupart des lecteurs adorent cette première partie alors que ce n'est pas du tout le thème du roman.
Ce dernier commence dans ce long périple dans lequel on découvre que Lolita préfère sucer des glaces que sucer des bites.
Humbert Humbert découvre, peu à peu, qu'il n'y a pas de nymphette mais une adolescente américaine, moins cultivée que lui mais qui ne désire que vivre sa vie, quitte à faire des erreurs de jugement.
La scène finale des retrouvailles marque l'échec de la vie de ce pédophile qui n'a aimé qu'un fantasme et se trouve désemparé face à une femme.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 948 fois
6 apprécient

Jacky Soulié a ajouté ce livre à 1 liste Lolita

Autres actions de Jacky Soulié Lolita