Un indispensable !

Avis sur Manuel d'Epictète

Avatar mrPessoa
Critique publiée par le

Comme Bouddha, Jésus ou Socrate, Epictète n'a rien écrit. C'est son fidèle Flavius Arrien qui a rédigé ce manuel et les entretiens. Epictète croyait en la transmission directe : chaque homme a sa particularité, l'enseignement s'adapte à chacun. Pourtant ce joyau philosophique garde une portée universelle. Qu'on soit convaincu ou non par la doctrine des Stoïciens, on ne peut que grandir en se confrontant à une telle pensée ! Et la forme est à la hauteur du fond : dépouillée, limpide ! C'est de loin le meilleur ouvrage qui exprime la pensée stoïcienne.

Quelques extraits incontournables :

"I. DE toutes les choses du monde, les unes dépendent de nous, les autres n'en dépendent pas. Celles qui en dépendent sont nos opinions, nos mouvements, nos désirs, nos inclinations, nos aversions ; en un mot, toutes nos actions.

II. CELLES qui ne dépendent point de nous sont le corps, les biens, la réputation, les dignités ; en un mot, toutes les choses qui ne sont pas du nombre de nos actions.

III. LES choses qui dépendent de nous sont libres par leur nature, rien ne peut ni les arrêter, ni leur faire obstacle ; celles qui n'en dépendent pas sont faibles, esclaves, dépendantes, sujettes à mille obstacles et à mille inconvénients, et entièrement étrangères.

IV. SOUVIENS-TOI donc que, si tu crois libres les choses qui de leur nature sont esclaves, et propres à toi celles qui dépendent d'autrui, tu rencontreras à chaque pas des obstacles, tu seras affligé, troublé, et tu te plaindras des dieux et des hommes. Au lieu que si tu crois tien ce qui t'appartient en propre, et étranger ce qui est à autrui, jamais personne ne te forcera à faire ce que tu ne veux point, ni ne t'empêchera de faire ce que tu veux ; tu ne te plaindras de personne ; tu n'accuseras personne ; tu ne feras rien, pas même la plus petite chose, malgré toi ; personne ne te fera aucun mal, et tu n'auras point d'ennemi, car il ne t'arrivera rien de nuisible. "

"X. CE qui trouble les hommes, ce ne sont pas les choses, mais les opinions qu'ils en ont. Par exemple, la mort n'est point un mal, car, si elle en était un, elle aurait paru telle à Socrate, mais l'opinion qu'on a que la mort est un mal, voilà le mal. Lors donc que nous sommes contrariés, troublés ou tristes, n'en accusons point d'autres que nous-mêmes, c'est-à-dire nos opinions. "

"XV. LA maladie est un obstacle pour le corps, mais non pour la volonté, à moins que celle-ci ne faiblisse. « Je suis boiteux. » Voilà un empêchement pour mon pied ; mais pour ma volonté, point du tout. Sur tous les accidents qui t'arriveront, dis-toi la même chose ; et tu trouveras que c'est toujours un empêchement pour quelque autre chose, et non pas pour toi. "

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 549 fois
9 apprécient

mrPessoa a ajouté ce livre à 2 listes Manuel d'Epictète

  • Livres
    Cover Lueurs philosophiques

    Lueurs philosophiques

    Une somme, des miettes. Un catalogue, des confettis. Un aveuglement, de la philosophie ! Quelques lueurs que je veux partager...

  • Livres
    Cover Top 10 Livres

    Top 10 Livres

    Certainement pas un top 10, plutôt un cliché polaroïd de mon état d'esprit actuel, avec en prime un ordre au pif absolu : je...

Autres actions de mrPessoa Manuel d'Epictète