Bravo Monsieur London.

Avis sur Martin Eden

Avatar Parkko
Critique publiée par le

Martin Eden fut une très bonne surprise.
J'ai été assez séduit par le style de Jack London, très vivant et simple, et à la fois très beau, avec le plaisir de lire des phrases, de les relire même, de suivre son discours intellectuel et ses réflexions sur le monde et sur des thèmes variés (l'art, le travail, la classe sociale, l'amour, l'argent...) sans jamais tomber pour autant tomber dans un manuel de philosophie.
Au contraire, ici les thèmes abordés par Jack London sont là au service d'une histoire qui m'a intéressée tout du long.
Celle de Martin Eden, une figure assez attachante bien que souvent agaçante en même temps. Il y a un vrai talent de la part de l'auteur de montrer comment un homme du début du XXè siècle pouvait admirer des gens qui n'étaient pas ses semblables et comment tout d'un coup il entre un peu dans cette culture, dans ces salons, dans cette éducation, comme si un nouveau monde semblait s'ouvrir à lui, tel un Christophe Colomb moderne.

Si le gros du roman s'intéresse à l'avancée littéraire de Martin et de son amour pour Ruth, le livre parvient tout de même à se renouveller et à faire avancer l'intrigue par l'apparition de nouveaux personnages (comme le meilleur ami de Martin) ou de petites échappées (comme le passage à la blanchisserie) qui permettent un peu de couper ce qui aurait pu être redondant. C'est fait avec beaucoup d'intelligence.

Lorsqu'on arrive à la fin du récit, c'est comme si London avait posé parfaitement toutes ses cartes durant le livre. La dernière partie est vraiment magnifique, avec les réflexions du meilleur ami de Martin qui parle de l'art pour simple beauté, Martin qui réalise que rien n'a changé en lui à part la vision des autres sur lui, le comportement de Ruth... Tout ce qui pouvait sembler un peu naïf dans le livre est sauvagement battu d'un revers de la main. Martin est talentueux, certes, mais son talent ne le sauvera pas. Il y a une vraie rage intérieure dans ce personnage, qui s'exprime à la fois physiquement (car Martin n'est pas juste un érudit, et quel plaisir d'avoir un boxeur intello !) et intérieurement chez Martin. Une rage de chaque instant, de chaque page. Il est fougueux, aventureux, parfois trop révolté, même, mais il emporte tout sur son passage.

Bref, Martin Eden est une oeuvre vraiment très intéressante, qui nous fait réfléchir sur pas mal de notions de façon assez simple, London sait parfaitement du début à la fin où il va, ce qu'il veut nous faire ressentir, vivre, nous faire comprendre, et il y arrive sans jamais tomber dans un côté didactif ou explicatif. Je trouve ça incroyablement bien fait. Il y a une vraie intrigue, un sens de la narration par le fait qu'elle soit renouvellée régulièrement, un personnage principal incroyable. Bref, bravo monsieur London.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 191 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Parkko Martin Eden