Couverture Mémoire de fille

Mémoire de fille

(2016)
12345678910
Quand ?
7.2
  1. 3
  2. 1
  3. 5
  4. 6
  5. 25
  6. 31
  7. 76
  8. 88
  9. 42
  10. 11
  • 288
  • 45
  • 388
  • 9

Dans Mémoire de fille, Annie Ernaux replonge dans l’été 1958, celui de sa première nuit avec un homme, à la colonie de S dans l’Orne. Nuit dont l'onde de choc s’est propagée violemment dans son corps et sur son existence durant deux années. S’appuyant sur des images indélébiles de sa mémoire, des...

Match des critiques
les meilleurs avis
Mémoire de fille
VS
L'intime n'est pas forcément un objet littéraire

Août 1958. Annie Ernaux, fraîche émoulue d’une institution catholique obtient un poste de monitrice dans un camp de vacances à S., quelque part en Normandie. Premier séjour loin des parents, premiers pas vers l’autonomie, première expérience amoureuse qui se soldera par échec cuisant. Annie est une fille enthousiaste et bien naïve : elle tombe amoureuse d’un bellâtre à qui elle se donne dès les premières avances et qui la largue sitôt après, elle se vante de ses aventures et multiplie les...

11 21
Critique de Mémoire de fille par sabreena

Parfois, je cède à la pression médiatique. J'entends tellement parler d'un livre que ma curiosité est piquée et que je me laisse tenter. J'ai fait quelques jolies découvertes en me penchant ponctuellement sur les livres qui font le "buzz". Ici mauvaise pioche. Je précise que je ne connaissais pas l'auteure avant de lire ce roman. Si j'ai bien compris la majeure partie de son œuvre est autobiographique et elle portait ce livre en elle depuis des années. Voici ce qu'en dit Télérama: "Depuis... Lire l'avis à propos de Mémoire de fille

PostsMémoire de fille

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce livre ?

Critiques : avis d'internautes (14)

Mémoire de fille
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Souvenirs d'une drôle de première fois

Après avoir lu ici ou là que cet opus d'Annie Ernaux trahit chez elle une certaine fatigue, comme si sa plume s'émoussait alors même qu'elle annonce que ce texte est le plus fondamental de tous, celui qu'elle a en gestation depuis ses débuts, j'ai ouvert le dernier roman de cette femme que j'admire avec un peu de crainte. On a toujours peur d'être déçu après avoir connu un choc émotionnel... Lire l'avis à propos de Mémoire de fille

5 1
Avatar Nadège Lajoie
8
Nadège Lajoie ·
Découverte
Naissance d'un écrivain

Comme j'ai aimé ce livre...Comme il m'a parlé, bercée, interrogée : je le prends quasiment pour une révélation tant sa thématique, ses analyses, sa démarche, son regard, font écho à mes propres recherches. C'est l'histoire d'une femme de 60 ans qui se penche sur la fille qu'elle fut à 18. Sur le fossé qui les sépare, ces années qui ont creusé leurs différences, mais aussi sur les... Lire l'avis à propos de Mémoire de fille

17 5
Avatar Brune Platine
9
Brune Platine ·
Critique de Mémoire de fille par jerome60

Annie Duchesne a 18 ans en 1958, l’année du retour du général De Gaulle et des événements d’Algérie. Une année où Annie a passé l’été comme monitrice de colo à S, dans l’Orne. L'été des premières fois pour cette enfant unique couvée par une mère surprotectrice. « Elle ne sait pas téléphoner, n’a jamais pris de douche ni de bain. Elle n’a aucune pratique d’autres milieux que le sien, populaire... Lire la critique de Mémoire de fille

10
Avatar jerome60
8
jerome60 ·
Déconstruire la fille qu'elle a été

Tout commença au théâtre du Capitole, dans le cadre du Marathon des Mots. Dominique Blanc, de la Comédie Française, faisait une lecture publique du dernier livre d'Annie Ernaux, Mémoire de fille. Grande lecture par une grande lectrice. Un flot de mots ininterrompu, une attention et tension palpables, et puis un tonnerre d'applaudissement. Et puis des larmes d'émotion, celles d'Annie Ernaux... Lire l'avis à propos de Mémoire de fille

2
Avatar Vahlentin
8
Vahlentin ·
Mémoire fatale.

J'essaie de lire Annie Ernaux depuis des années, je ne crois pas avoir oublié d'essayer de lire un seul de ses livres qui sont de la littérature, une certaine façon d'écrire sur la vie, mais qui se dérobent toujours à mon attention. Alors je lis cinquante pages, des portions, je tente à chaque fois, je pars et je reviens, je lis encore un passage puis un autre, je vois le style je le trouve... Lire la critique de Mémoire de fille

3 7
Avatar PierreK
1
PierreK ·
Toutes les critiques du livre Mémoire de fille (14)
Vous pourriez également aimer...