Avis sur

Métaphysique des tubes par Christine Deschamps

Avatar Christine Deschamps
Critique publiée par le

Bon, évidemment, 150 pages, c'est un peu juste pour être considéré comme un livre... j'ai fait des dissertations plus longues que ça, mais bon (allez, ne me sautez pas sur le poil, c'est une blague!). Eh bien, malgré mon aversion pour la forme courte, j'avoue qu'à la fin du premier paragraphe, j'étais complètement dedans. D'habitude, il me faut 500 pages pour commencer à me sentir un peu en terrain connu, donc il faut souligner le caractère exceptionnel de l'entrée en matière d'Amélie Nothomb dans ce petit récit autobiographique aux allures de Genèse. Quel sens de la dérision et, surtout, quel maniement délicieux de la langue ! Il n'en faut guère plus pour m'enchanter. Ajoutons à cela un peu d'exotisme nippon, quelques franches saillies drôlatiques et une sorte de grâce désinvolte qui ne nuit en rien à la profondeur de l'analyse et hop, il ne me reste plus qu'à intégrer le club apparemment assez vaste des gens conquis par la Belge aux chapeaux improbables.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 158 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Christine Deschamps Métaphysique des tubes