👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

C'est tout à fait par hasard, intriguée par la couleur rose de sa couverture que j'ai ouvert Middlesex.
Après lecture du résumé, j'ai pensé qu'aujourd'hui il n'était plus vraiment exceptionnel de traiter des questions de genre, en tout cas beaucoup moins qu'au début des années 2000. Je me suis alors lancée, par curiosité mais sans trop d'espoir d'être surprise par sa lecture.

Et quelle erreur de m'être attendue à ne pas être surprise !

Middlesex nous raconte à la première personne l'histoire folle et passionnante d'un être humain depuis la rencontre de ses grands parents à son adolescence. Si l'on sait depuis le début que l'histoire traite d'hermaphrodisme, ce n'est pas avant les 3/4 du livre que le sujet est réellement abordé. Et tant mieux ! Parce qu'une fois dépassé le côté freak show qui nous a poussé à ouvrir le livre, nous sommes plongés dans le quotidien d'une famille grecque atypique, depuis sa région natale jusqu'à son emménagement à Détroit. Et ce, depuis le point de vue d'un être qui n'est pas encore foetus.

Et puis, une rupture. La naissance du héro/de l'héroïne, qui marque le livre et le découpe en deux. La première partie, qui relate des faits comme un documentaire, depuis un point de vue lointain. Et la seconde, subjective, empreinte d'émotions et de couleurs.

Cette superbe épopée raconte plus que l'histoire d'un être humain, elle raconte celle des des Etats-Unis à la manière d'un Homère à qui on aurait donné une caméra.
C'est définitevement une lecture que je ne regrette pas et qui m'a réconcilié avec les longs ouvrages.

MarleneRacault
8
Écrit par

il y a 1 an

Middlesex
Prince_Juri
9
Middlesex

Critique de Middlesex par Prince_Juri

Autant dire de suite que l'écriture de Middlesex était osée. Effectivement, un livre qui cumule flashback, saut en avant, ellipse, inceste, hermaphrodisme, guerre et culture greco/américaine, cela...

Lire la critique

il y a 11 ans

5 j'aime

Middlesex
LouKnox
8
Middlesex

Critique de Middlesex par Lou Knox

Ayant été ado au début des années 2000, Eugenides représente pour moi un de ces mentors inavoués, un spectre qui veille à développer ta sensibilité, ou en tout cas à la développer loin de ton groupe...

Lire la critique

il y a plus d’un an

4 j'aime

Middlesex
Marlprout
9
Middlesex

Hermaphrodisme & identité sexuelle.

Ayant énormément aimé The Virgin Suicides, c'est avec une certaine appréhension que je me suis lancée dans la lecture de ce nouveau roman du très talentueux Eugenides.. En un mot:...

Lire la critique

il y a 10 ans

3 j'aime

Zone blanche
MarleneRacault
5
Zone blanche

Un nanard délicieux

Ne vous méprenez pas, cette série est mauvaise mais j'ai pourtant dévoré les épisodes les uns après les autres... Ces épisodes semblent être une parodie française très premier degrés de n'importe...

Lire la critique

il y a 2 ans

2 j'aime

Astérix & Obélix : Au service de sa Majesté
MarleneRacault
2

Le budget passé dans les acteurs ?

Il y a de cela quelques jours, je découvrais l'existence d'Astérix et Obélix : Au service de sa majesté. D'abord étonnée de ne pas en avoir entendu parlé avant vu le casting merveilleux qu'il...

Lire la critique

il y a 4 ans

1 j'aime

Middlesex
MarleneRacault
8
Middlesex

Une épopée cinématographique

C'est tout à fait par hasard, intriguée par la couleur rose de sa couverture que j'ai ouvert Middlesex. Après lecture du résumé, j'ai pensé qu'aujourd'hui il n'était plus vraiment exceptionnel de...

Lire la critique

il y a 1 an