Avis sur

Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens par retardeness

Avatar retardeness
Critique publiée par le

J'ai plus été intéressée par les messages entre Blue et Simon (qui sont archi chous c'est indéniable), que par le train-train bo-bo-boring de Simon dans son lycée américain. L'intrigue est pas bien épaisse, mais ça aurait été chouette d'avoir un peu plus de prodondeur psychologique. Pour une fois que le film est meilleur que le roman !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 58 fois
1 apprécie

Autres actions de retardeness Moi, Simon, 16 ans, Homo Sapiens