Polar moyen mais excellente peinture sociale

Avis sur Mystic River

Avatar Coriolano
Critique publiée par le

En 1975 la vie paisible de trois jeunes garçons est abruptement perturbée lorsque l'un d'eux grimpe à bord de la voiture de deux étrangers. Le garçon réapparaît quelques jours plus tard, désormais marqué pour toujours. L'incident va déchirer les liens du trio qui ne se retrouveront que vingt-cinq ans plus tard pour exorciser les démons du passé, cette fois autour du meurtre de la fille d'un des anciens amis. Sean, devenu investigateur de police, promettra à Jimmy, le père de la victime, de retrouver le tueur. Quant à Dave, qui ne s'est jamais remis de son traumatisme d'enfance, il deviendra rapidement un suspect dans cette histoire tordue.

Pour ma part je suis plutôt mitigé sur cette lecture.

Pour le coté polar j'ai trouvé ça plutôt moyen.

L'intrigue est plutôt bien conduite certes, les éléments de la soirée fatale se dévoilant peu à peu mais malheureusement toute l'histoire est un peu trop prévisible et l'on devine bien avant la fin qui est le meurtrier. Ce qui pour un polar est quand même une faiblesse importante.

Par contre tout les à-côtés sont plutôt réussis, voir très bons.

La présentation du quartier où se déroule l'histoire et son évolution "boboïsante" sont très bien rendues, les personnages sont plutôt complexes, très crédibles et leur évolution très intéressante. Bref niveau psychologique et social c'est du tout bon.

Le style est plutôt du genre direct et agréable mais sans m'avoir jamais ébloui.

L'ambiance est plutôt noire et le livre est assez pessimiste mais j'ai déjà lu bien plus noir et tout espoir n'est pas banni à la fin.

Un roman noir plus intéressant pour la psychologie des personnages et sa peinture sociale que pour son intrigue policière

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 792 fois
6 apprécient

Coriolano a ajouté ce livre à 1 liste Mystic River

Autres actions de Coriolano Mystic River