👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Une jeune adolescente aux capacités intellectuelles hors normes peut-elle sauver une jeune SDF de la rue? Un début un peu lent, un thème intéressant et beaucoup d'émotions pour un petit livre au ton léger mais au contenu lourd.
AnK
6
Écrit par

il y a 10 ans

1 j'aime

No et moi
Julie_D
5
No et moi

Critique de No et moi par Julie_D

Un style et une narratrice trop neurasthéniques pour arriver à susciter l'émotion en ce qui me concerne. On m'a sans doute survendu ce livre que je prends presque plus comme un livre pour enfants, et...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime

3

No et moi
JulieToral
4
No et moi

Vous m'ajouterez une petite larme s'il vous plait

Les ficelles du scénario sont grosses (tout y est, la check-list du drame est respectée à 120 %), les personnages auraient pu à mon avis être moins caricaturaux (cf. le prof tyrannique, notamment) et...

Lire la critique

il y a 8 ans

5 j'aime

No et moi
JayDee
4
No et moi

Critique de No et moi par JayDee

Simpliste, gnangnan, et tout est bien qui finit bien. Au suivant.

Lire la critique

il y a 8 ans

2 j'aime

L'Homme qui en savait trop
AnK
5

Critique de L'Homme qui en savait trop par AnK

Ce que j'ai aimé: - l'humour très british (avec un Leslie Banks qui déchire) et qui dans mon souvenir se retrouve dans d'autres hitchcock - le jeu des acteurs (Peter Lorre est quand même assez...

Lire la critique

il y a 9 ans

15 j'aime

4

L'Aurore
AnK
9
L'Aurore

Les mots sont imparfaits...

Un vrai bijou... Alors bien sûr l'histoire est convenue (mais le film date quand même de 1927), bien sûr c'est surjoué (c'est du muet, faut bien),... mais quelle claque! Comme on est ému par...

Lire la critique

il y a 9 ans

15 j'aime

1

Le Dictateur
AnK
5
Le Dictateur

Critique de Le Dictateur par AnK

Je reconnais le génie de Chaplin, l'intelligence du propos... je reconnais que faire ce film à l'époque était complètement fou et beau et courageux; je reconnais que le discours de fin est magnifique...

Lire la critique

il y a 8 ans

11 j'aime

4