Parfait.

Avis sur Nos étoiles contraires

Avatar zerzerte
Critique publiée par le

J'ai lu ce livre car il fait parti de la première sélection du prix des incorruptibles auquel je participe à mon lycée. Au premier "café lecture" organisé à cette occasion, une fille a vanté les mérites de ce livre, je me suis donc penché sur la 4ème de couverture, qui m'a fait sourire puis je me suis dit pourquoi pas ? De tout façon il faudra bien que je le lise.
Et là dès le premier chapitre je me suis senti comme envouté, je voulais vraiment continuer de lire jusqu'au petit matin pour suivre l'aventure d'Hazel et d'Augustus qui m'a tout de suite passionnée ! J'ai dût malheureusement faire des coupures dans ma lecture car je me lève quand même à 6h30 du matin et j'ai des cours à suivre ! Mais je ne vous cache pas que tout les soirs en rentrant je me ruais sur le roman pour en dévorer le plus de chapitres possible...
Je viens de le terminé à l'instant et vraiment ce roman EST UNE GROSSE CLAQUE pour ma part. Il m'a énormément touché, comme le dit un internaute Hugo "on connait tous quelqu'un victime du cancer", et c'est peut être pour cela qu'il m'a aussi tant plu de plus cette histoire de deux adolescents si jeune m'a vraiment touché. Peut être parce que j'ai moi aussi 17ans et que je me suis mise à leur place à de nombreuses reprises... Je ne vous cache pas non plus que j'ai versé de nombreuses larmes, vraiment sincères ! Je pleures plus devant des films normalement, j'ai très rarement pleuré en lisant un roman mais comme le dit la 4ème de couverture "On rit, on pleure, et on en redemande" c'est tout à fait ça, l'histoire est vraiment poignante et malgré la tristesse qu'il dégage on n'en redemande en tout cas pour ma part !
Ce que j'ai vraiment apprécié aussi dans ce roman est qu'il aborde le cancer d'une certaine façon, ce n'est pas un roman sombre et triste où l'on nous parle que du parcours difficile d'une adolescente atteinte du cancer, non John Green va plus loin et nous fait parvenir toutes les émotions je dois même dire qu'à un moment même (lorsqu'ils sont à Amsterdam chez Van Houten et qu'Hazel s'énerve sur lui) j'ai complétement oublié qu'Hazel était atteinte du cancer je ne sais pas si cela l'a fait à un autre lecteur ? Mais j'ai eu l'impression pendant quelques pages qu'elle était une jeune adolescente sans problèmes de santé, il a fallu une phrase pour que cela me replace dans le contexte ! Je retrouve exactement ce que disait Augustus, ma lecture était une véritable "montagne russe" sauf que la mienne ne faisait pas que montée; je sais que lorsque qu'Augustus emploi ce terme il parle de la montée vers le ciel, mais je vais quand même reprendre son expression car en effet à certains passages je me disais "Ils sont vraiment mignons, leur histoire est magnifique, etc." puis tout à coup je lisais le chapitre suivant et les larmes me venaient puis une phrase drôle me faisait sourire pour ensuite me faire redescendre plus bas... Un vrai parcours pour mes émotions qui ont été mises à rude épreuve !
Je recommande vraiment ce roman à tous, et même si l'histoire de deux adolescents ayant tout les deux un cancer ne vous attire pas plus que ça (et je vous comprend) je vous le conseil vivement !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 251 fois
Aucun vote pour le moment

zerzerte a ajouté ce livre à 1 liste Nos étoiles contraires

  • Livres
    Cover Top 10 Livres

    Top 10 Livres

    Avec : Nos étoiles contraires, Parce que je t'aime, Mercure, Avenue des Géants,

Autres actions de zerzerte Nos étoiles contraires