👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ce sont les dernières lignes de Gus qui m'a fait complètement adorer ce bouquin. En fermant le livre, j'avais l'impression que tout était stoppé autour de moi. Je ne ressentais plus rien, le souffle coupé et une micro-seconde après l'émotion m'avait submergé. NOS ÉTOILES CONTRAIRES est un roman à double courant. On rit beaucoup, on pleure beaucoup.

Ce livre est d'une simplicité presque étonnante. L'humour et l'amour règnent toujours malgré ce que peut mener la vie à Hazel et Gus. Alors que le monde les voit comme de simple pierre tombale, ces deux derniers s'amusent à se situer entre la vie et la mort (dans leur infini). Hazel a cette touche de finesse qui berce le roman et malgré sa maturité, l'auteur n'oublie pas qu'elle n'est qu'une adolescente. Fragile et audacieuse, Hazel à cette tendresse qui ne cesse de nous faire sourire. Même si elle est la narration de l'histoire, c'est le personnage d'Augustus qui m'a complètement chamboulé. Fort et positive, c'est à travers son authenticité et son côté spirituel que ce personnage m'a tenu le coeur du début jusqu'à la fin (et même après, et même maintenant), mais aussi pour sa peur vers l'approche de la mort. On dit souvent qu'il suffit d'une personne pour nous faire changer où du moins nous permettre de voir le monde différemment, c'est-ce qu'a était Gus sur le chemin d'Hazel.
Charlinem
10
Écrit par

il y a 8 ans

1 j'aime

Nos étoiles contraires
Aeter
1

Cancer athée c'est raté

Deux cancéreux insupportables aux prénoms également abracadabrants s'éprennent l'un de l'autre en quelques paragraphes, la fille croit qu'elle va mourir mais le twist c'est que le garçon meurt en...

Lire la critique

il y a 7 ans

20 j'aime

11

Nos étoiles contraires
Bing
4

Métaphore là où je pense

Malgré la maigre épaisseur de ce roman j'ai vraiment eu du mal à le terminer. Mais j'ai fait un effort à cause des notes à la fois globales (8.0!) et de mes éclaireurs (8.2!), peut-être que ça allait...

Lire la critique

il y a 7 ans

15 j'aime

5

Nos étoiles contraires
Queenie
10

Mes pensées sont des étoiles qui ne veulent plus former de constellation.

Donner le plus court résumé du livre peut faire fuir des gens : quotidien d'ados (et de leurs parents) ayant le cancer (différentes formes). Voilà. ça pourrait être pathos, donneur de leçon,...

Lire la critique

il y a 8 ans

9 j'aime

2

Enemy
Charlinem
9
Enemy

Tout devient compréhensible après mûres réflexion.

Enemy de Denis Villeneuve est une incroyable toile à dénouer. Une ambiance profonde, au dialogue absent et aux images communicatives, Enemy traite des pulsions que peut subir notre subconscient...

Lire la critique

il y a 8 ans

11 j'aime

5

Carrie : La Vengeance
Charlinem
5

Carrie est juste Carrie avec youtube et un smartphone.

Tout premier roman de Stephen King publié en 1974, Carrie aborde le sujet de l’isolement et de l’intimidation chez les adolescents. L’auteur apporte vengeance à son personnage grâce à son don de...

Lire la critique

il y a 8 ans

8 j'aime

La Forêt de l'Étrange
Charlinem
10

Coup de coeur ! Perdons-nous dans la forêt de L'Inconnu.

La première fois que j'ai entendu parlé de cette série, c'était sur le compte twitter d'Elijah Wood où il nous apprenait qu'il allait prêté sa voix à un personnage de la prochaine série Cartoon...

Lire la critique

il y a 7 ans

6 j'aime