Couverture Notre coeur

Critiques de Notre coeur

Livre de (1890)

Déesse de marbre

La porte de la chambre s’ouvrit. Elle parut, et vint à lui, la main tendue. Il se maîtrisa, et ne laissa rien voir. Ce n’était pas une femme, mais un bouquet vivant, un inimaginable bouquet. Leur corps ainsi n’était plus qu’un prétexte à parures, un objet à orner: ce n’était plus un objet à aimer. Elles ressemblaient à des fleurs, elles ressemblaient à des oiseaux, elles... Lire la critique de Notre coeur

58 54
Avatar Aurea
10
Aurea ·

Mâle au coeur

C'est étonnant comme j'oublie à chaque fois à quel point j'aime le style de Maupassant. A croire que le gaillard a eu tort de ne pas passer ses livres à expliquer à quel point il était un grand écrivain, contrairement à ce que firent Zola ou Hugo. Lui s'est contenté de ciseler discrètement des merveilles d'intelligence, de grâce et de tristesse, et voilà comment je le remercie ! Il n'y a pas... Lire la critique de Notre coeur

28 16
Avatar Senscritchaiev
8
Senscritchaiev ·

M'as-tu aimé(e), même quelques heures ?

André aime Michèle. Michèle l'apprécie beaucoup, le chérit tendrement, mais Michèle le voit comme un ami. André se consume de désir et d'amour fous pour cette belle coquette qui fait tourner toutes les têtes, mais déjoue tous les attachements et rend (au grand désespoir de tous les hommes) sa conquête impossible. Tous avaient essayé de la séduire;... Lire la critique de Notre coeur

21 14
Avatar Brune Platine
10
Brune Platine ·

Quand notre cœur joue au mariole

Notre Cœur est le sixième et dernier des romans de Maupassant. Il est proche du fameux Bel-Ami en ça qu'il décrit avec la même acuité la vie mondaine des salons parisiens et leurs petits marivaudages. Mais l'auteur opère une inversion : André Mariolle est l'anti-Georges Duroy. Si, en effet, ce dernier était un jeune parvenu attiré par les lumières parisiennes, séducteur et prédateur de femmes,... Lire l'avis à propos de Notre coeur

9 1
Avatar Nushku
7
Nushku ·

Critique de Notre coeur par atomystik

"Notre Coeur" (1890), est le dernier roman de Maupasant avant de sombrer dans la folie et de mourir trois années plus tard. Michele d Burne est une jeune veuve de vingt-neuf ans qui évolue. Évoluant dans les cercles mondains parisiens, elle a à coeur de remplir son salon des gens de la meilleure compagnie, ce qu'elle parvient à faire grâce à son charme indéniable, attirant nombreux... Lire la critique de Notre coeur

Avatar atomystik
6
atomystik ·