Ethylotest

Avis sur Now sports

Avatar Fabrice Guidal
Critique publiée par le

Du genre nomade, l'écriture de Samuel Rochery continue d'emprunter des chemins buissonniers joyeusement récalcitrants. Now sports est une esquisse poétique sur le sport de combat.

Dans le prolongement des écrits de Brecht sur la boxe, l’auteur s’attache à montrer en quoi le sport serait, en dehors du domaine compétitif, le modèle d'activité à partir duquel l’existence prend pour nous un sens combatif opportun : celui de la vigilance critique en premier lieu. D’emblée, pourtant, le terme “combat” ne va pas dans le sens "frontal" attendu, l'auteur lui préférant la distance serpentine qu'il peut impliquer, radicale et joueuse : le sportif (que Rochery, après Brecht, va opposer à l’athlète), c’est autant le footballeur George Best (et ses frasques) que Molloy, le personnage d'un roman de Beckett. La musique s'invite également à la réflexion, "art du temps" comme peut l'être l'art martial. Celle du combat politique et social d’un Fela Kuti, chanteur nigérian des années 70, dont Rochery commente le titre d’une chanson, "Water no get enemy", pour la rapprocher d’une forme de précepte en karaté (l’auteur est un pratiquant du style "Goju-ryu", apprend-on à la fin du livre). En définitive, seuls les cloisonnements, les croyances aux disciplines "fermées" sur leurs pratiques nous rendent incapables de la seule discipline qui serve à quelque chose dans nos vies : celle qui nous habitue à voir que “tout entre-fonctionne, de la guitare au karaté, du sport au relatif éthylisme des conversations dans la ville, de la conversation au bureau qui fait des livres de synthèses, par concomitance dansante dans un haché de vie pas fléchée du tout”. Au-delà du sport, donc, une certaine définition, en creux, de la démarche poétique, qui est “bien plus que de la tolérance”*. Un texte atypique et passionné avec lest. Des questions : l’éthylisme musculaire serait-il au coeur de tout sport ? La pensée, une forme de l’éthylotest ?

* Je cite ici un passage du blog de l’auteur, “Poésie : prises alternatives” (http://poesieprisesalternatives.srwebworks.com). Deux autres blogs de travail méritent attention : le blog de traduction "Poésie : face B" (http://poesiefaceb.srwebworks.com), et, sur une plateforme que son auteur qualifie de "sérieusement récréative", un soundcloud (https://soundcloud.com/samuelrochery) où l'on peut écouter entre autres un extrait remixé de Now sports.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 463 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Fabrice Guidal Now sports