Livre de Rainer Maria Rilke · février 1993 (France)

Genre : Roman

Traducteurs :

Claude David, Bernard Lortholary, Claude Porcell
Toutes les informations

Dans sa remarquable préface, Claude David émet l'hypothèse que l'œuvre toute entière de Rilke s'édifie sur une absence, celle de la mère. Il va radicalement à l'absence, c'est-à-dire à la mort qui «mûrit en nous comme un fruit». Car la mère, qui n'est même pas morte (si on peut dire), s'est absentée et la retrouver, c'est l'halluciner. Ainsi s'ouvre le temps et l'œuvre s'inaugure. Par des spectres, qui donnent à voir l'invisible. On sait que le Golem erre dans Prague comme Rilke ne cessera... Voir plus

Aucun résultat