Plus qu'un classique, un livre atemporel

Avis sur Orgueil et Préjugés

Avatar Gwen21
Critique publiée par le (modifiée le )

La face de la littérature aurait été changée si miss Caroline Bingley s’était montrée un peu plus entreprenante et si, faisant fi de son éducation, elle s’était jetée au cou de Fitzwilliam Darcy, le compromettant et le contraignant à l’épouser.

Miss Caroline Bingley aurait ainsi pu acquérir une notoriété universelle et atemporelle au lieu de se contenter d’un rôle de second ordre, celui de la garce, de la Nelly Olson sauce Saison londonienne. Elle aurait alors été enviée, jalousée et haïe par les femmes de la terre entière mais bien sûr elle n’a rien fait de tout ça. Elle a préféré se prendre les pieds dans le tapis en « sympathisant » avec Jane Bennett avec l’idée d’en faire son faire-valoir local qui égaierait les heures à venir qu’elle devinait tristes et austères, terrée à Netherfield six mois de l’année ! Ah, l’orgueil, l’orgueil… on croit qu’il vient uniquement de Darcy alors que c’est GRÂCE à l’orgueil de miss Caroline Bingley que tout a été rendu possible !

Je récapitule : si la sœur de Bingley n’avait pas été aussi vaniteuse et imbue d’elle-même, si elle n’avait pas cherché aussi désespérément à attirer l’attention de Darcy sur sa jolie personne en s’agitant et en essayant de s’entourer de jeunes femmes moins sophistiquées qu’elle pour paraître à ses yeux un diamant encerclé de fange ALORS, elle n’aurait sans doute adressé la parole à aucune âme de Meryton et surtout, surtout, elle n’aurait pas invité Jane à déjeuner.

****SPOILER****
Si elle n’avait pas invité Jane à déjeuner, Jane ne serait pas tombée malade et si Jane n’était pas tombée malade, Lizzie n’aurait jamais rejoint la société de Netherfield, révélant ainsi à Darcy un caractère voué à le séduire… Vous m’avez suivi ? Donc, mesdames, mesdemoiselles (et messieurs, ne les oublions pas), au lieu de pester contre miss Caroline Bingley et de la vouer aux gémonies pour son attitude vis-à-vis de Lizzie et de Darcy, dites-lui un grand MERCI ! Moi, sincèrement, je la vénère.

Sur l’Oeuvre à proprement dit…
On vous dira "un classique de la littérature anglaise", ou encore "un incontournable parmi les classiques de la littérature mondiale". Tout cela est vrai mais cette oeuvre est bien plus que cela. Cette oeuvre ne mourra jamais, elle vise à l'éternité. Lue 10 fois, redécouverte 10 fois ; toujours la même et pourtant jamais de lassitude. Un style plus actuel que jamais, une intrigue d'une simplicité émouvante, une passion qui réconciliera toujours avec l'existence, un esprit et une âme uniques.

Jane Austen ! Un auteur, une femme, une célibataire spectatrice des sentiments des autres et metteur en scène de ses propres émotions, peint, dans un cadre d'universalité très humaine, des personnages qui ne sont en réalité que les ambassadeurs de nos propres aspirations.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 380 fois
1 apprécie · 1 n'apprécie pas

Gwen21 a ajouté ce livre à 11 listes Orgueil et Préjugés

Autres actions de Gwen21 Orgueil et Préjugés