En une langue limpide, un esprit tourmenté pousse Dieu et l'homme dans leurs retranchements

Avis sur Pensées

Avatar Lionel Bonhouvrier
Critique publiée par le (modifiée le )

Lire BLAISE PASCAL, c'est goûter une pensée fulgurante, une pureté de langue, l'incandescence d'un style. La langue française, menée à des hauteurs incomparables, devient jouissive.
"Quand on voit le style naturel, on est tout étonné et ravi, car on s'attendait à voir un auteur, et on trouve un homme."

Ce recueil de Pensées est un livre de vie.
Au fil du temps et des pages, le lecteur s'y replonge, confronté à des vérités sur soi, à sa condition d’homme ; il fait le point sur lui-même, sur le monde et sur Dieu. Que l'on soit d'accord ou non avec telle ou telle affirmations, elles nous forcent à réfléchir. N'est-ce pas l'essentiel pour un livre de philosophie ?

Cette langue limpide, compréhensible même aux plus jeunes (remontant à 1670 !), rend la philosophie accessible à tous. Seuls les plus grands atteignent l'extrême simplicité.

  1. "Dieu est une sphère infinie, dont le centre est partout et la circonférence nulle part."
  2. "La connaissance de Dieu sans celle de sa misère fait l'orgueil. La connaissance de sa misère sans celle de Dieu fait le désespoir."
  3. "Qu'est-ce que l'homme dans la nature ? Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout."
  4. "Le silence éternel de ces espaces infinis m'effraie."
  5. "Il faut se connaître soi-même. Quand cela ne servirait pas à trouver le vrai cela au moins sert à régler sa vie, et il n'y a rien de plus juste."
  6. "La concupiscence nous est devenue naturelle et a fait notre seconde nature. Ainsi il y a deux natures en nous : l'une bonne, l'autre mauvaise. Où est Dieu ? Ou vous n'êtes pas."
  7. "L'homme est un roseau pensant, le plus faible de la nature, mais c'est un roseau pensant."
  8. "C'est une maladie naturelle à l'homme de croire qu'il possède la vérité."
  9. "L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête".
  10. "La dernière démarche de la raison est de reconnaître qu'il y a une infinité de choses qui la surpasse".
  11. "Nous avons beau enfler nos conceptions au-delà des espaces imaginables, nous n'enfantons que des atomes, au prix de la réalité des choses."
  12. "Se moquer de la philosophie, c'est vraiment philosopher".
  13. "La vérité est si obscurcie en ces temps et le mensonge si établi, qu'à moins d'aimer la vérité, on ne saurait la reconnaître."
  14. "Le cœur a ses raisons que la raison ne connait pas."
  15. "La vraie morale se moque de la morale."
  16. "Presque tous les malheurs de la vie viennent des fausses idées que nous avons sur ce qui nous arrive."
  17. "Peu de chose nous console parce que peu de chose nous afflige."
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 815 fois
23 apprécient · 2 n'apprécient pas

Lionel Bonhouvrier a ajouté ce livre à 5 listes Pensées

Autres actions de Lionel Bonhouvrier Pensées