Le roux vous va si bien

Avis sur Poil de carotte

Avatar Davilon
Critique publiée par le

Je n’ai pas eu la chance de lire l’œuvre de Jules Renard étant jeune. Un bien pour un mal ? Je me rattrape bien des années après en me retrouvant face à ce jeune garçon nommé Poil de Carotte, appelé ainsi par toute sa famille à cause de la couleur de ses cheveux. J’ai découvert ce garçon pour la première fois à l’écran dans des comédies et je le redécouvre une seconde fois à travers cette œuvre sur un ton plus dramatique.
Benjamin de la famille Lepic, il est le souffre-douleur perpétuel de son frère et sa sœur mais surtout de sa mère, Mme Lepic. C’est d’ailleurs en partie à cause de celle-ci et de son comportement vis-à-vis de sa femme que Jules Renard décidera d’écrire ce livre. Dans un contexte familial difficile, Poil de Carotte essaye de vivre tant bien que mal entre injustices à son encontre qu’il répercute aux autres et des responsabilités d’adultes qui vont le forger.
Ce qui peut frapper dans cette œuvre c’est la forme particulière que Renard lui donne. Des petites scénettes qui nous envoient in medias res dans le quotidien du garçon. Mélange de théâtre, de prose, de lettres, il passe d’un genre à l’autre très facilement sans nous ennuyer. La plume de Renard est dure, touchante et même drôle et nous montre qu’il ne faut jamais baisser les bras quoi qu’il arrive.
Un livre qu’il faut évidemment donner à lire aux enfants pour leur montrer que la vie n’est pas aussi belle qu’il n’y paraît.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 729 fois
2 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Davilon Poil de carotte