Couverture Portrait de femme

Critiques de Portrait de femme

Livre de (1881)

Critique de Portrait de femme par BibliOrnitho

Isabel Archer débarque de son Amérique natale, confortablement emballée dans les bagages de sa tante Mrs Touchett. Isabel est orpheline et la seule des sœurs Archer à ne pas être mariée. Tantine, qui n’a pourtant rien d’une philanthrope, prend sa nièce sous son aile. La jeune fille déclenche l’émoi parmi les coqs en présence. Bien que sans le sou, Isabel attire par sa beauté, son indépendance,... Lire l'avis à propos de Portrait de femme

12 6
Avatar BibliOrnitho
10
BibliOrnitho ·

Critique de Portrait de femme par Gwen21

Attention, chef-d'oeuvre absolu ! Je ne me lancerai pas dans l'énumération des nombreux superlatifs contenus dans le Robert des noms propres pour illustrer mon ressenti de lecture car vous seriez lassés avant d'être arrivés au bout. Quelle merveille d'écriture et quelle finesse apportée dans la psychologie de tous les personnages, pas seulement dans celui d'Isabel Archer -... Lire la critique de Portrait de femme

3 1
Avatar Gwen21
10
Gwen21 ·

Critique de Portrait de femme par Le_Cha

Dans ce texte on va retrouver l’idée d’une recherche totale et absolue, une recherche du bonheur à tout prix. On va suivre les aventures d’une jeune femme, Isabel, qui attire les hommes par son intelligence, son esprit et sa beauté. Ramenée des Etats Unis par sa tante qui va la chercher et l’emmène avec elle en Angleterre, elle est orpheline et n’a pour compagnie que son unique sœur mariée.... Lire la critique de Portrait de femme

5
Avatar Le_Cha
9
Le_Cha ·

Critique de Portrait de femme par marieclaude

Un vieux manoir en Angleterre, une pelouse où le thé est servi, un décor de rêve pour une jeune américaine Isabelle Archer qui découvre l'Europe. Elle est belle, intelligente, sûre d'elle. En un mot, elle est lumineuse. Une cour d'admirateurs comme lord Warburton ou le magnat américain Goodwood se presse autour d'elle. Mais, elle les refuse car elle veut tout voir, tout connaître, elle veut... Lire la critique de Portrait de femme

2
Avatar marieclaude
10
marieclaude ·

Le miel et les abeilles.

Bon ben voilà, c'est fait ... Je l'ai lu. Et je n'ai pas aimé. Voilà c'est dit. Je n'ai pas aimé. Non mais sérieux. C'est ça le chef d'oeuvre d'Henry James? Nous pondre 690 pages (quand même) de vide. Nous raconter les (més)aventures d'une jeune femme complètement fade et transparente, courtisée par des hommes qui le sont tout autant et entouré d'une famille et d'ami(e)s insignifiants. 690... Lire la critique de Portrait de femme

Avatar joey23
3
joey23 ·