Avis sur

Portrait de femme

Avatar marieclaude
Critique publiée par le

Un vieux manoir en Angleterre, une pelouse où le thé est servi, un décor de rêve pour une jeune américaine Isabelle Archer qui découvre l'Europe. Elle est belle, intelligente, sûre d'elle. En un mot, elle est lumineuse. Une cour d'admirateurs comme lord Warburton ou le magnat américain Goodwood se presse autour d'elle. Mais, elle les refuse car elle veut tout voir, tout connaître, elle veut faire ses propres expériences. Elle veut être libre.Un héritage lui permet de réaliser ses désirs.Elle visite l'Europe accompagnée par la mystérieuse et inquiétante Mme Merle.
Quelques années plus tard, nous retrouvons Isabelle, mariée à Gilbert Osmond. Elle vit dans un sombre palais dans une sinistre rue de Rome. Ses uniques promenades sont pour les ruines romaines. Son entourage et surtout ses anciens soupirants s'interrogent : est-elle heureuse ? Son mariage est-il une réussite ?
H.James nous décrit la destinée d'une femme. Isabelle a été manipulée et broyée par Osmond et Mme Merle.Isabelle est tombée dans le piège de la réalité. Sa fierté et son indépendance ne lui servent plus qu'à cacher son échec. Son appétit de vivre est remplacé par le sens du devoir. Dans le manoir anglais jadis si clair, si gai, son cousin Ralph, témoin amoureux et silencieux, rend le dernier soupir. La lumière s'éteint sur lui et sur Isabelle.
De la lumière à l'ombre : le portrait d'une femme.
Un des plus beaux portraits de la littérature. Marieclaude.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 385 fois
2 apprécient

Autres actions de marieclaude Portrait de femme