Abstractions et simplismes

Avis sur Pour un municipalisme libertaire

Avatar Morgan_Le_Calvez
Critique publiée par le

Ce livre manque d'analyse historique sérieuse sur ce qu'a vraiment été ce qu'il dénomme "apparition de la cité". Pour commencer ce modèle est très européocentré et ramène une multiplicité de réalités urbaines à un seul modèle, celui de la cité. Comme si ce modèle était le mieux à même d'abolir les relations de domination au sein des sociétés, et que les modèles préexistants n'étaient que pures traditions oppressives. Encore une fois modèle très ethnocentrique qui nie certains travaux anthropologiques sur les structures de domination dans certains modèles tribaux comme ceux de Clastres. Ensuite Boockchin arrose sa réflexion de simplismes sur Marx et en offre une vision caricaturale de sa vision de l'usine et du prolétariat. À côté de cela, nombreuses sont les phrases qui relèvent de généralités creuses dont on ne me fera pas croire qu'elles relèvent d'une soi-disante profondeur du texte. Les étymologies gréco-latines pédantes et inutiles côtoient les analyses historiques expéditives.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 35 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Morgan_Le_Calvez Pour un municipalisme libertaire