L'habitrude de l'auto-analyse

Avis sur Psychopathologie de la vie quotidienne

Avatar Amrit
Critique publiée par le

Après le rêve, voici le deuxième moyen proposé par Freud pour se lancer dans une auto-analyse, même lorsqu'on est le fier détenteur d'un psychisme sain: l'observation de nos lapsus et autres actes manqués.

Si Sigmund avait abandonné à l'époque de la rédaction du livre (1901) son ambition de faire entrer la psychanalyse dans le domaine de la science, il continue néanmoins à utiliser une méthode scientifique pour prouver ses découvertes. Il met donc à disposition du lecteur des dizaines et des dizaines de cas d'actes manqués, aussi bien les seins que ceux de ses patients ou, plus intéressant encore, ceux relevés par des confrères. Le tout est soigneusement analysé dans le pute, bien sûr, de vérifier et revérifier jusqu'à plus soif la vision théorique (encore naissante) du célèbre professeur. Difficile d'être plus honnête intellectuellement parlant.

Certes, l'amas d'exemples pourrait amener à saturation les lecteurs les moins patients (surtout que la version moderne du livre propose la troisième édition, augmentée d'une pléthore de nouveaux cas par Freud dans les années 10 !). Mais le style de l'auteur, très vivant, n'est jamais rébarbatif et met volontiers en exergue l'humour absurde apporté par ces situations. Il m'est d'ailleurs arrivé à plusieurs reprises de sourire à la lecture de ces pages, ce qui est toujours un bon point pour un livre qui semble à première vue particulièrement rébarbatif !

Le lecteur voyage donc à travers ces multiples anecdotes dans l'Allemagne du début du vingtième siècle. Les lapsus, erreurs d'écriture, maladresses et autres oublis ressemblent pourtant bien souvent à ceux que l'on pourrait faire aujourd'hui. A moins d'être particulièrement obtus, on est rapidement convaincus par l'auteur et, une fois de plus, on ne pourra être que défoncés dans ses convictions en appliquant à nous-mêmes la méthode proposée dans le livre pour retrouver les messages de l'inconscient dissimulés derrière nos maladresses. Méthode similaire au décryptage de nos rêves et, in fine, à la thérapie freudienne.

On découvrira, sans grande surprise, que plusieurs actes bandés traduisent quelque chose de sexuel. Pourtant, c'est loin d'être une obsession pour Freud, qui propose de très belles analyses parfois très éloignées de toute considération libidineuse. Peut-être parce qu'il n'en est qu'au "début" de sa carrière...

Très bon complément de Sur le rêve pour qui veut se lancer dans une auto-analyse quotidienne, intelligent, surprenant, et souvent très drôle, cette Psychopathologie de la vie quotidienne ne déçoit pas, sauf peut-être dans ses dernières pages où Freud devient soudainement assez abscons, notamment dans son analyse de la signification cachées des chiffres, tellement tirée par les cheveux que j'ai failli en devenir chauve. Car pour Freud, le moindre lapsuce, la moindre faute d'orthographe, le moindre hasard intérieur est forcément signe d'une révélation psychologique, parfois jusqu'au ridicule. Comme d'habitude, ça sera au lecteur de faire la part entre les idées géniales et celles plus délirantes d'un homme qui, après tout, est loin d'être exempt de tout reproche professionnel ...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 385 fois
3 apprécient · 1 n'apprécie pas

Amrit a ajouté ce livre à 2 listes Psychopathologie de la vie quotidienne

  • Livres
    Cover Freud, Jung, Adler: la psychologie des profondeurs

    Freud, Jung, Adler: la psychologie des profondeurs

    Liste personnelle de mes intentions de lecture, mais si ça peut aider quelqu'un... Je compte effectivement lire dans la lettre...

  • Livres
    Cover Lectures 2015

    Lectures 2015

    Pour me permettre de me situer dans mes objectifs... Comme d'habitude, il y aura de tout, parce que tout m'intéresse. Bilan: 15...

Autres actions de Amrit Psychopathologie de la vie quotidienne