Couverture Ravage

Ravage

(1943)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 15
  2. 31
  3. 80
  4. 135
  5. 251
  6. 566
  7. 1395
  8. 1608
  9. 884
  10. 344
  • 5.3K
  • 391
  • 2.5K
  • 68

En 2052, tout le fonctionnement de la société repose sur la technologie. La ville de Paris a été reconstruite à partir des travaux de l'architecte Le Cornemusier ( paronyme de Le Corbusier), seul Le Sacré Coeur, vestige de l'ancienne civilisation, domine encore la capitale. Les véhicules se...

Match des critiques
les meilleurs avis
Ravage
VS
Utopie ou Dystopie ?

Ce roman divise, ce n'est pas peu dire. Il suffit pour cela de lire les nombreuses critiques présentes ici pour s'en apercevoir ! J'ai l'impression que la question à se poser sur ce roman est : Barjavel véhicule-t-il ses idées persos, ou est-ce une contre-utopie ? Les avis très contrastés sur cette oeuvre viennent sans doute de cette différence d'interprétation ! De mon côté, je penche plutôt pour la seconde explication, pour 2 raisons : 1) L'horrible système patriarcal de la dernière...

31 2
Avatar Noémie Nicolas
5
Noémie Nicolas
Critique de Ravage par Noémie Nicolas

Après toutes les éloges que j'avais entendu sur Ravage j'ai attaqué sa lecture avec l'appréhension d'être déçue et ça a été le cas. Même si Barjavel excelle à décrire le chaos d'une société qui perd tous ses repères, je suis restée perplexe sur le personnage principal. En plus d'être misogyne, il n'hésite pas à balayer d'un revers de main ses beaux principes humanistes pour survivre, bon ok c'est aussi pour faire survivre sa petite communauté mais quand même. Bref, un roman où la place de la... Lire la critique de Ravage

4 2

PostsRavage

Critiques : avis d'internautes (101)

Ravage
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Ravage par grandpa

Paris, 2052. François Deschamps, jeune ingénieur en agronomie, vit dans un monde parfait. Le progrès scientifique a rendu la vie des hommes paisible, sans accrocs et parfaitement nettoyée de toute crainte. Mais voilà, un incident survient. Le pays est soudain privé d'électricité, principale énergie. Les voitures s'arrêtent de flotter, l'éclairage n'éclaire plus, les transports en commun tombent... Lire la critique de Ravage

4
Avatar grandpa
10
grandpa ·
Découverte
Français des villes et François Deschamps

Voyons. Alors, de quoi parle ce roman... Nous avons des villes surpeuplées alors que les campagnes sont désertées. Des villes où se mêlent pollution chimique et pollution sonore, en grande partie à cause des trop nombreuses voitures. Nous avons une population qui ne sait plus ce qu'est la véritable nourriture, puisqu'elle n'ingurgite que des produits fabriqués industriellement et qui n'ont plus... Lire la critique de Ravage

55 7
Avatar SanFelice
5
SanFelice ·
Ravage, le pamphlet contre le progrès

La singularité de l’œuvre écrite par René Barjavel est qu'en 1942, date de publication de Ravage, la science-fiction est un genre encore inconnu en France. Aux États-Unis les grands noms tels qu'Asimov ou van Vogt publient leurs nouvelles dans des périodiques spécialisés. Précurseur dans notre pays, Barjavel explore... Lire la critique de Ravage

35 6
Avatar Vincent_Ruozzi
7
Vincent_Ruozzi ·
Action, Réaction

Ravage est un roman réactionnaire. Au début de façon involontaire - on est dans les années 2050 imaginées par les années 1940, et comme il est plus facile de transposer ses normes sociales dans un environnement futuriste que d'imaginer de toute pièce l'évolution de la société en un siècle, on se retrouve dans des visions complètement décalées de femmes au foyer dans des soucoupes... Lire l'avis à propos de Ravage

25 7
Avatar Tezuka
8
Tezuka ·
Critique de Ravage par JulieToral

J'aurais aimé mettre une note plus importante pour rendre hommage à deux supers scènes : la première, la descente de l'escalier infernal avec perdition dans le parking immense (et porte ouverte sur des cadavres en cours de réchauffement haha) et la deuxième, c'est plutôt l'ensemble de scènes où on voit Paris flamber ! C'était très bien fait, on y croirait. Le désarroi général aussi, les gens qui... Lire la critique de Ravage

15 4
Avatar JulieToral
6
JulieToral ·
Toutes les critiques du livre Ravage (101)
Vous pourriez également aimer...