Avis sur

Réparer les vivants par François CONSTANT

Avatar François CONSTANT
Critique publiée par le

Réparer les vivants de Maylis de KERANGAL (2014) est un livre qui se lit vite. Vite parce qu'il est écrit en décompte horaire: 24h pour passer d'un don de cœur sans réel donateur à un corps receveur qui se reconnaît non donataire. Simon, jeune de 19 ans, plein de vie, de projets, de demains et lendemains à vivre est victime d'un accident de la route. Déclaré en coma irréversible, il est donc source d'un don d'organes possible sans avoir jamais manifesté l'intention même de donner quoi que ce soit. Il sera vidé de tout ce qui peut l'être ... n'en sera pas pour autant allégé, pas plus, probablement que la peine de ses proches. À l'autre bout du fil de vie, Claire est là, en attente d'une transplantation cardiaque. Elle est prioritaire. Même sans savoir si elle pourra s'entendre avec le nouveau venu, elle doit accepter ce cœur. Pourtant, elle se reconnaît comme non destinée à ce don, seulement la bénéficiaire d'un drame, d'une loi de hasard et de règles strictes aussi scientifiques que déshumanisées. Mais il est là, cœur à prendre sans pouvoir être refusé.

Et ce cœur est au cœur du récit. En des phrases vives, mêlant la description des procédures à celles des moments forts vécus par les différents personnages, l'auteur raconte le long et pourtant si court cheminement de ces organes qui vont mobiliser un réseau impressionnant d'intervenants. Chacun dans son domaine, alliant l'utilisation des plus es hautes technologies à un coup de main, une patte quasi artisanale, combinaison qui assure la force de ce type d'intervention sur l'Homme qui se trouve derrière le corps, qu'il soit donateur ou donataire.

L'histoire ne doit pas se lire comme un thriller, il n'y a aucun suspense. Le cœur pris doit reprendre, il reprendra. L'intérêt du livre est dans l'humanisation de ce type de procédure, dans l'affirmation que la vie doit et peut être source de vie.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 847 fois
4 apprécient

Autres actions de François CONSTANT Réparer les vivants