Avis sur

Réparer les vivants par RepubliqueLivres

Avatar RepubliqueLivres
Critique publiée par le

L'histoire commence avec Simon qui part surfer au petit matin avec ses amis. Sur le chemin du retour, un accident de voiture les frappe. Simon n'est pas attaché. Traumatisme crânien, hémorragie cérébrale puis mort cérébrale, Simon ne vit plus que grâce aux machines. A ses parents, on leur demande de prendre une décision : est-il donneur d'organes ? Il s'en suit une course contre la montre...

Ce roman s'attaque à un sujet sur lequel il n'est pas facile d'écrire et de parler, c'est à dire le don d'organes. On suit toutes les étapes de ce processus : la mort d'un être proche, la décision difficile à prendre, l'administration qui se met en marche, les transplantations, ... Chaque étape est racontée au travers de différents points de vus en lien avec ce qui se passe : Simon, sa mère, le médecin réanimateur, l'infirmier coordinateur, ...

J'ai beaucoup aimé de savoir ce qui se passe au cours de ce processus qui permet de sauver des vies chaque année. On est confronté à la douleur de la famille, l'incertitude de la décision, l'enchaînement de la procédure administrative pour mettre en lien le donneur et les receveurs. On ne connait presque rien de celui qui est au centre de cette histoire Simon ou plutôt le corps de Simon. Il est la clé de cette histoire. Ce que j'ai le plus aimé c'est ce changement régulier de point de vue qui nous permet d'appréhender toutes les facettes de cette histoire.

Cependant, je n'ai pas trop aimé les allusions poétiques ou les métaphores employées par l'auteur et qui m'ont parfois dérouté car présentes parfois dans des moments où pour moi elles n'avaient pas leur places.

C'est un roman sur un sujet pas commun et qui nous permet de réfléchir aussi sur le don d'organe même si son style d'écriture est particulier.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 285 fois
1 apprécie

Autres actions de RepubliqueLivres Réparer les vivants